Partagez | 
 

 [Rapport de disparition d'Albérich Sombrepas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Atoss



Messages : 12
Date d'inscription : 31/07/2015

MessageSujet: [Rapport de disparition d'Albérich Sombrepas]   Mer 10 Fév - 23:40

Tout d'abord je tiens à vous présentez mes excuses pour mon absence prolongé et ce sans vous fournir aucunes explications. Cette absence est entièrement de ma faute et j'en assumerais les conséquences. La cause est l’expérience que je menais sur les portails de téléportations, pour faire simple cela consiste à ouvrir un portail stable depuis un point mobile comme par exemple un bateau ou un dirigeable vers n'importe quelle autre point dans un premier temps puis de faire la même chose mais en liant la personne au premier portail pour pouvoir rapatrier cette dernière sans quelle est besoin de repasser le portail.

Essai 1: J'ai mis en place une expérience simple pour déceler les problèmes causé par la téléportation d'un point mobile vers un autre point. Mon expérience est fort simple, je me suis servis d'une simple brindille, de mon sort de téléportation et d'une monture. J'ai simplement avancé tout en lançant le sortilège de téléportation sur la brindille, j'ai réitéré l’expérience plusieurs fois  afin d'en tirer un maximum de renseignement dont voici mes conclusions:
La téléportation ne fonctionne qu'à des endroits bien spécifiques que se soit pour ma position ou celle de l'objet.

-J'en ait donc tiré plusieurs hypothèses; la première est que la téléportation ne fonctionne que sur une courte distance, la seconde est que le point de chute et celui d'incantation de la téléportation sont prédominant sur la réussite de la téléportation. Et enfin que la quantité de magie disponible peut influer sur la distance possible de la téléportation.

Essai 2: J'ai donc effectuer la même expérience mais cette fois depuis le ciel et les résultats étaient encore plus étonnants. Suivant la direction que je prenais la téléportation fonctionnait ou non et cela sans être affecté par la distance ou mes réserves de magies.

-Mon hypothèse la plus plausible serait que la réussite ou l'échec de la téléportation dépends des lignes telluriques présentes sous le sol. J'ai obtenu ma réponse dans les archives de Moulin-de-Tarren; j'ai trouvé la localisation grossière des lignes telluriques de la zone et cela semble confirmer mon hypothèse. Je vais même pu tracer avec précision l'emplacement des lignes telluriques sur une carte de la zone.

Essai 3: Suite à ces résultats encourageant j'ai décidé de passer à la vitesse supérieur en ouvrant un portail directement depuis la monture volante en mouvement, tout en suivant une ligne tellurique, vers le sol, toujours sur cette même ligne tellurique. Le portail était stable jusqu'à ce que ma monture dévia de sa trajectoire pour éviter se qui ma semblé être une flèche. Suite à cela le portail c'est disloqué en m'emportant vers une destination inconnu, j'ai du utilisé toute la magie qu'il me restait pour ne pas finir éparpillé au quatre coins d'azeroth et stabilisé au mieux la téléportation.



Je me suis réveillé allongé sur le sable brulant au beau milieu d'un désert, bien loin du cadre où je me trouvais seulement quelques minutes auparavant. Mais j'étais incapable de bouger pour la simple et bonne raison que j'avais utilisé trop de magie, la magie nécrotique qui animait mon corps d'ordinaire n'avait plus aucunes ressources à exploiter. J'ai vu cette misérable petite silhouette verdâtre s'approcher de moi et de donner de grands coups de pieds pour voir si j'étais bel et bien mort. J'espérais seulement quelle s'en aille sans demander son reste mais son visage c'est posé au-dessus du mien et elle vit dans mon regard cette éclat jaunâtre si propre aux morts-vivants. Elle me sourit mais son sourire était tout sauf amicale; je me souvient encore de ses mots.

"Je m'appelles Ezgra Thermodrill et a partir d'aujourd'hui tu deviens ma propriété."

Deux autres gobelins m'ont ensuite jeté sans ménagement sur ce qui m'a semblé être un chariot. Puis on m'attacha les chevilles ainsi que les poignées avec de lourdes chaines en fer. Nous sommes arrivé à leur avant-poste un peu avant la nuit, enfin un avant-poste est sans doute un bien grand mot, on aurait surtout dit une immense décharge. Il y avait des cadavres d'engins gobelins divers et variés. Sitôt ma mobilité retrouvé on me mit à contribution, malheureusement ma magie elle ne revînt que beaucoup plus tard, j'ignore encore si cela provient de la distorsion du portail ou de mon usage immodéré de la magie à ce moment. Quoi qu'il en soit j'ai servi de laqué à cette gobeline pendant ce qui ma semblé être une éternité. J'ai donc mit ce moment de convalescence pour mettre au point mon plan d'évasion mais pas uniquement car j'avais là l'occasion unique d'en apprendre beaucoup sur l’ingénierie gobeline. Je suis donc resté un esclave modèle ou du moins en apparence jusqu'à mon rétablissement; travaillant de jour comme de nuit et ce malgré les aléas climatiques. C'est imbéciles ne se sont douté de rien mais après tout comment leur en vouloir? Après tout il n'avait pas retrouvé mon bâton, j'avais du mal à marcher et puis si j'avais su me servir de la magie je l'aurai déjà fait depuis le temps.

Il m'aura fallut encore trois jours pour mettre mon plan en marche, mes objectifs étaient assez simple. Exterminer tout les gobelins présents sur les lieux, récupérer les plans d’ingénierie gobeline gardé dans le bureau d'Ezgra Thermodrill et enfin piller le coffre de cette dernière si j'y trouve la moindre chose de valeur. Les gobelins étaient aux nombres de douze donc pas question de foncer tête baisé, j'ai donc usé de ma magie d'illusion pour séparer chaque gobelin. Au début je cru que les tuer seraient de plus en plus dure mais se fut tout l'inverse; la peur combiné à mes sortilèges d'illusions m'a rendu la tâche presque trop facile. A ma grande honte je le reconnais j'ai pris beaucoup de plaisir à les tuer, que soit avec un javelot de glace ou une nova cinglante. Je me suis finalement retrouvé devant "elle", j'avais les plans de toues ses inventions entre mes mains et sont coffre fort était comme à son habitude ouvert pour quelle puisse recompter ses pièces d'ors à loisir. J'aurai pu en rester-là et partir à l'aide d'un portail mais par chance les plans étaient cryptés, je tenais-là une "bonne" raison de m'entretenir avec elle. Mais ce cryptage ne valais pas grands chose, je le savais parfaitement. Je l'ai tué au bout de plusieurs heures.....

Je suis donc revenu avec de nouvelles compétences en ingénierie, des plans qui seront sans doute utile à notre cause et près de trois miles pièces d'ors cependant j'ai été absent bien trop longtemps et je m'en excuse, j'ai été imprudent en utilisant la magie des portails sans précautions et je m'en excuse et enfin je m'excuse de mon comportement inqualifiable pour un membre de l'ordre. J'ai fait passé mes émotions avant le reste et cela démontre ma faiblesse; aussi je promets de faire des efforts pour corriger cela et si vous jugez que je dois être puni j'en accepte la sentence.
Mes salutations distingués, Alérich Sombrepas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Rapport de disparition d'Albérich Sombrepas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport entrainement
» Ville de Gamla Stan - DISPARITION DE GAMLA STAN - R.I.P
» rapport de bataille Tau vs Nurgle
» Rapport de bataille HE vs O&G
» rapport de bataille tournoi TROLL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Librarium :: Manuscrits :: Manuscrits et Récits-
Sauter vers: