Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La Lumière au bout du Chemin... Ou pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shalidor



Race : Sin'Dorei
Messages : 6
Date d'inscription : 08/02/2016

MessageSujet: La Lumière au bout du Chemin... Ou pas.   Lun 8 Fév - 23:12

Les Contreforts avaient au moins ça de bien qu'il n'y faisait pas trop sombre... Peut-être un peu frais pour le chevalier habitué par trop à son goût aux douces températures de Quel'Thalas. Mais les saisons devaient bien suivre leur cours. Il faut dire... Que le transport à cheval depuis Fossoyeuse avait aussi de quoi rendre le temps long. Depuis que les terres avaient été purgées de bien de leurs maux, pas de quoi se distraire sur le chemin. Shalidor poussa un soupir, et posa une main sur la besace qui pendait sur le flanc droit de son destrier. Ce n'était définitivement pas une bonne idée... Définitivement pas... Mais le jeu en valait la chandelle. Probablement... Si des paladins fanatiques décidaient de forcer les lignes que représentaient l'avant poste du Bras... Ce serait un massacre, sûr. Mais pour quel camps...? Le Chevalier fit arrêter sa monture, le village était en vu. Des paladins ne feraient qu'une bouchée d'un attroupement de non-morts... Enfin, la visite sera à même de le fixer. Pour l'instant, en avant.

Le Chevalier parcourut la dernière centaine de mètre, puis vînt se planter devant les gardes dans le tintement de la plaque de son armure lourde et de celle de son destrier. Visiblement... Il visait à tout sauf se rendre amical au premier regard, du moins pas pour un non-mort. Grand estramaçon dans le dos, réplique d'une arme de légende, le visage masqué ne laissant filtrer que la condensation provoquée par sa respiration, le tout agrémenté d'un phénix tournoyant autour, ravi de sortir un peu de chez lui.

- Je suis le Chevalier Shalidor Cildarïl, de l'Ordre des Chevaliers de Sang. Je suis attendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PnJ

avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: La Lumière au bout du Chemin... Ou pas.   Mar 9 Fév - 15:08

Les gardes regardèrent l'Elfe d'un air las. L'un d'entre eux s'avança vers le nouvel arrivé et le salua.

"Sombrejour, Chevalier Shalidor Cildarïl. Je vais vous conduire à l'ambassade. Veuillez me confier votre arme pour des raisons de sécurité, elle vous sera restituée à votre départ. Un de mes collègues va prévenir le haut commandement de votre arrivée. Veuillez me suivre."


Moulin-de-Tarren n'était pas ce qu'on pouvait qualifier de ville accueillante selon les standards des vivants. La plupart des maisons étaient délabrées, seuls les bâtiments officiels semblaient avoir le droit à un certain entretien.

Les quelques réprouvés croisés étaient majoritairement des militaires, bien que l'Elfe ait pu apercevoir un Troll faisant la vaisselle devant ce qui semblait être une auberge ainsi qu'un Gobelin courant et injuriant après une étoile de fer miniature qui laissait une trainée de feu sur son chemin, forçant les quelques Réprouvés présents à s'écarter en soupirant.

L'Ambassade était visiblement un bâtiment officiel. C'était une ancienne demeure mais retapée (l'ensemble restait tout de même assez austère). Les drapeaux du Bras de Lordaeron flottait sur la devanture et un étendard trônait à l'entrée.

L'intérieur n'était pas plus amical que l'extérieur. Un bureau au bout de la pièce derrière lequel un Réprouvé en civil travaillait. Ce dernier inclina la tête à l'entrée des visiteurs. Quelques fauteuils vétustes s'étalaient autour d'une table offrant seulement aux visiteurs quelques vieux journaux datant d'avant la guerre. L'escalier au fond offrait sur un étage, mais impossible d'en savoir plus du rez-de-chaussé.

"Installez vous en attendant" fut la seule consigne du garde avant qu'il n'aille se planter dans un coin de la salle pour fixer l'Elfe d'un regard alerte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shalidor



Race : Sin'Dorei
Messages : 6
Date d'inscription : 08/02/2016

MessageSujet: Re: La Lumière au bout du Chemin... Ou pas.   Mar 9 Fév - 19:47


"Sombrejour, Chevalier Shalidor Cildarïl. Je vais vous conduire à l'ambassade. Veuillez me confier votre arme pour des raisons de sécurité, elle vous sera restituée à votre départ. Un de mes collègues va prévenir le haut commandement de votre arrivée. Veuillez me suivre."


Le Chevalier regarda le garde quelques instants, trouvant la mesure... Absurde. S'il y avait quelque chose à lui retirer pour la sécurité de tous ici, ce n'était sûrement pas son arme, mais plutôt sa besace. Les gardes ne devaient pas être au courant. Ainsi descendit-il de son destrier calmement, prit ses affaires, et conjura l'animal avant de donner son arme et de suivre son interlocuteur.

Pour sûr... Ce n'était pas Lune d'Argent. Enfin, le luxe des morts devait de ne plus avoir une quelconque considération pour le beau, et à y réfléchir, ce n'était pas une si mauvaise chose. Tant que l'ambassade ne lui tombe pas sur le coin de la g... D'ailleurs, la voilà.

Une fois dedans, il prit aussitôt place sur l'un des fauteuils, sans attendre qu'on lui fasse remarquer à vrai dire, et observa la pièce avec considération. Il remarqua vite les journaux sur la table, et en saisit un par curiosité : Ce n'est pas souvent que l'on trouve d'aussi vieux "grimoire" en dehors d'une bibliothèque. Il n'y avait plus qu'à attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solina Âmefeu
Grand Apothicaire
avatar

Race : Mort-Vivant
Messages : 245
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: La Lumière au bout du Chemin... Ou pas.   Mar 9 Fév - 22:16

Le bureaucrate réprouvé observa un moment le nouveau venu, avant de partir pour l'étage supérieur. Il en revint quelques minutes plus tard en maugréant avant de retourner à son travail. Et le froissement du papier, des pages que l'on tourne, la plume grattant le vélin reprirent leur place dans les sonorités ambiantes de l'Ambassade.

Environ dix minutes plus tard, le plus bruit de pas descendant les escaliers et les bruissements du tissu s'ajoutèrent aux bruits ambiants. La Porte-Peste s'avança jusqu'aux fauteuils, observant le Chevalier de Sang.


"Et bien... Je ne pensais pas voir ici aussi rapidement, Chevalier Cildarïl."

L'Apothicaire jeta un œil aux escaliers avant de reprendre.

"Si vous voulez bien me suivre... Mes homologues devraient se joindre à nous sous peu." ajouta t-elle sans grand enthousiasme.

Sans vraiment attendre, la Réprouvée monta les escaliers pour conduire le Chevalier de Sang dans la grande salle située à l'étage. L'éclairage de la grande salle est hétéroclite, mêlant bougies et cristaux de mana, le mobilier est plutôt simple mais semble déjà plus récent que dans le reste des locaux. D'épais fauteuils bien entretenus entourent une grande table en bois massif.

"Installez-vous et attendons donc au moins le Grand Exécuteur."


Dernière édition par Solina Âmefeu le Mer 10 Fév - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shalidor



Race : Sin'Dorei
Messages : 6
Date d'inscription : 08/02/2016

MessageSujet: Re: La Lumière au bout du Chemin... Ou pas.   Mer 10 Fév - 13:27

"Et bien... Je ne pensais pas vous voir ici aussi rapidement, Chevalier Cildarïl.

- Les Chevaliers sont toujours à l'heure, et mon heure en l’occurrence était la plus proche possible. Je ne souhaite pas reproduire mon inaction de la dernière fois."


Shalidor suivit la porte-peste jusque dans la grande salle du haut, visiblement plus faste, et plus propre à recevoir le beau monde. Il sourit sous son masque, amusé : Il avait donc la considération suffisante pour être reçut comme il se doit au yeux de l'organisation. Lorsqu'on lui fit remarquer la table, il s'installa sans se faire prier, et déposa sa besace avec précaution sur celle-ci. Il tendit ensuite le bras droit légèrement au dessus de la table, et le jeune phénix qui le suivait vînt se poser dessus. Une légère lumière en plus de celle des flammes de l'animal se dégagea alors du membre, probablement pour se protéger des brûlures.

"Le Grand Exécuteur ? La Dame Noire vous a attaché un membre si important de son armée ? Le Grand Exécuteur... Le Chevalier marqua une pause, visiblement dans ses pensées. J'espère qu'il ne subira pas le sort de tant d'autres. On les dit obsolète au bout d'à peine deux ou trois ans pour la Dame."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daern Risend
Grand Exécuteur
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 26/04/2015

MessageSujet: Re: La Lumière au bout du Chemin... Ou pas.   Mer 10 Fév - 15:04

A cette heure de la journée, Daern n'était pas bien compliqué à dénicher. Il se trouvait comme d'habitude dans la cour de la caserne, matraquant un mannequin qui n'avait commit pour seul crime que celui d'exister.
Le garde s'approcha lentement, attendant que le Grand exécuteur le repère afin d'éviter tout accident. Une fois ceci fait, il annonça que Shalidor Cildarïl, chevalier de sang de son état, attendait à l'ambassade.

Le gradé plissa les yeux et soupira. Il n'appréciait pas tellement les sin'doreis, mais si un elfe avait fait le déplacement depuis sa douillette Lune d'Argent jusqu'à Hautebrande, c'est que l'affaire devait être importante.

Le Réprouvé prit la route vers l'Ambassade et y arriva une dizaine de minute plus tard. Après une rapide contemplation évasive des bannières, il entra dans le bâtiment, salua le garde et le gratte-papier, puis se dirigea vers l'étage supérieur. A l'écoute, la Grande Apothicaire était déjà sur place.

"On les dit obsolète au bout d'à peine deux ou trois ans pour la Dame."

"Ne croyez pas tout ce qu'on dit, Chevalier Shalidor Cildarïl" déclara machinalement le Grand exécuteur en entrant dans la pièce. Il alla se positionner debout à coté d'une chaise face à l'invité. Il inclina la tête vers son homologue du département magique et scientifique puis se concentra sur l'Elfe tout en le saluant respectueusement. Il commença à parler, d'une voix qui résonnait à travers sa mâchoire métallique couplée à sa condition de Chevalier de la Mort, mais toujours d'un ton qui se voulait neutre et poli (autant qu'il puisse l'être).

"Je suis Daern Risend, Grand exécuteur du Bras de Lordaeron. Il semblerait que vous étiez attendu" le Réprouvé laissa glisser quelques secondes ses yeux vers la Porte-peste avant de revenir à Shalidor "Quel est donc le motif de votre visite à Moulin-de-Tarren ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shalidor



Race : Sin'Dorei
Messages : 6
Date d'inscription : 08/02/2016

MessageSujet: Re: La Lumière au bout du Chemin... Ou pas.   Mer 10 Fév - 20:49

Des pas lourds se firent entendre à l'arrière de la pièce, quelqu'un arrivait, et quelqu'un se faisait même entendre :

"Ne croyez pas tout ce qu'on dit, Chevalier Shalidor Cildarïl"

Le Grand Exécuteur venait de faire son entrée, et s'approchait de la place juste devant le Chevalier. Sans détourner le regard de son phénix, celui-ci fut prit d'un léger rictus et répondit :

" Je parle en connaissance de cause, malheureusement. Et très sincèrement, il n'est pas vraiment dans mes habitudes de croire n'importe qui..."


Il marqua une pause en regardant Âmefeu, puis reprit :

" Si le nom de Grinsky vous dit quelque chose, sachez qu'il a été un ami proche. Le jour où la reine le nomma Grand Exécuteur, elle signait son arrêt de mort. Il fut envoyé en mission kamikaze, pour tester je ne sais quoi sur des civils en Draenor. Bien évidemment au retour la cour martiale l'attendait, alors qu'il agissait selon les ordres... Vous comprendrez donc mon inquiétude au sujet de toutes personnes portant le titre de Grand Exécuteur."


Quand il eut finit, il renvoya le phénix de son bras et stoppa la magie qui le protégeait des brûlures, par pure politesse. Il savait que cela pouvait en mettre mal à l'aise plus d'un. Il se leva pour faire face à Daern, et lui rendit ses salutations, puis se rassit.

"Quel est donc le motif de votre visite à Moulin-de-Tarren ?"

- Dame Âmefeu ne vous a donc pas expliqué les raisons de ma venu ? Bien, dans ce cas... La raison en est simple à vrai dire. Nous avons pu discuter dernièrement, et il semblerait que de nouveaux fanatiques se lèvent dans le sud. La première fois, nous n'avons malheureusement pas pu participer à la défense contre l'Ost pourpre. J'ai moi-même fait partie de ceux qui ont organisé les rassemblements, qui ont géré la logistique entre les guildes. Nous avions réunit un sommet. Mais des conflits internes ont finalement eu raison de nous. Aujourd'hui, je souhaite vous aider. C'est un quelque sorte... Une revanche personnelle. Mais je préfère y voir un intérêt commun, à tous. Vos lignes ne doivent pas tomber. Et bien que j'ai la plus grande confiance en vos capacités, surtout avec les gens de talents qui vous accompagnent; il indiqua la démoniste, j'ai bien peur qu'une horde de paladins écervelés aient rapidement raison de vous."

Le Chevalier marqua une pause, puis se leva en écartant sa chaise, et plongea la main dans sa besace. Le plus sereinement du monde, il lança :

"Je vais juste vous demander d'éviter les gestes brusques, pour la sécurité de tout le monde."

Il sortit alors de la besace un objet de la taille de sa paume, visiblement en métal, rond et plat comme le serait une grosse pièce de monnaie, parcourut à certains endroits stratégiques par des fentes. L'ensemble ressemblait en soit-même à une mine, mais en plus soigné, et sans mécanisme d'enclenchement visible.

"Pour vous apporter mon aide, je vous apporte une arme. (Cette pièce n'est qu'un échantillon.) Pour vous défendre, uniquement. Mais nous parlerons des modalités plus tard, et sachez déjà qu'elles n'engagent à aucune compensation, si ce n'est quelques garanties morales. Pour le moment, je souhaiterais vous en faire une démonstration."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solina Âmefeu
Grand Apothicaire
avatar

Race : Mort-Vivant
Messages : 245
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: La Lumière au bout du Chemin... Ou pas.   Mer 10 Fév - 21:40

L'Apothicaire écouta avec attention, gardant pour le reste une attitude plutôt neutre, combien même l'échange entre le Grand Exécuteur et le Chevalier de Sang lui donnait envie de sourire.

"Heureuse de vous savoir de la partie, Chevalier. Il me semble avoir évoqué le cas de cette "Sainte Flamme" avec vous lors de la dernière venue en ville."

Dans l'ombre de Solina, s'agitait Shonaa, le phénix sombre. L'oiseau semble en quête de quelque chose à manger.

"Quoi qu'il en soit, Chevalier Cildarïl... Avant de vouloir faire la démonstration de cette... "arme"... Peut-être pourriez-vous nous dire ce dont il s'agit, mh ? Vous parlez d'arme défensive, j'entends bien mais... Peu de militaires utilisent du matériel qu'ils ne connaissent pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shalidor



Race : Sin'Dorei
Messages : 6
Date d'inscription : 08/02/2016

MessageSujet: Re: La Lumière au bout du Chemin... Ou pas.   Sam 13 Fév - 21:42

"Quoi qu'il en soit, Chevalier Cildarïl... Avant de vouloir faire la démonstration de cette... "arme"... Peut-être pourriez-vous nous dire ce dont il s'agit, mh ? Vous parlez d'arme défensive, j'entends bien mais... Peu de militaires utilisent du matériel qu'ils ne connaissent pas."

Le Chevalier posa l'objet sur la table, puis détourna le regard vers la Porte-peste en soupirant :

"Vous avez toujours eu le don de gâcher tout mes effets, mais je suppose que c'est notre relation qui veut cela. Je la dit défensive, car sous cette forme c'est ce qu'elle est. Je ne souhaite pas vous fournir la version "offensive" de l'objet. Le but comme dit précédemment est de faire en sorte que vos lignes tiennent, pas de financer l'annexion de territoires voisins. Je ne souhaite pas que l'existence de cette arme se propage trop rapidement. Ce projet est resté secret depuis plusieurs années. Son utilisation... Est toujours passé inaperçu."

Shalidor marqua une pause, puis reprit, mais cette fois-ci le visage tourné vers Daern. Il supposa que le plus spécialiste en tactique et habitué des armes de guerre devait être le Grand Exécuteur lui-même.

"Pour le principe, il est simple. Le système mécanique est rudimentaire, n'étant pas moi-même un spécialiste en technologie... Il agit comme une mine, tout simplement. A la différence que son déclenchement est induit magiquement. Les pièces comme celle-ci sont enchantées : lorsqu'elle sentira le contact d'un être à proximité doué d'une essence plus complexe que celle d'un animal... Elle explosera, enfin, on ne peut pas vraiment parler d'explosion. L'enchantement est capable de reconnaître les personnes autorisées, mais cela nécessite de les "rendre autorisées" une par une. Aussi je pense que le plus simple sera de les déclencher uniquement en cas d'attaque. Pour les effets, c'est là que ça ce complique..."

Le Chevalier prêta attention quelques secondes à Shonaa, cherchant le meilleur moyen de décrire le fonctionnement sans en dévoiler trop. Il avait au moins la chance de ne pas craindre de choquer ses interlocuteurs :

"Il s'agit d'une arme non létale, c'est ce qui en fait ça force. C'est pour cela que tant d'heures de mes études se sont concentrées sur sa fabrication. Son action est similaire à celle d'un gaz incapacitant, à la différence que même le plus perfectionné de tout vos masques d'Apothicaire ne suffirait jamais à vous protéger de ses effets. Pas besoin de respirer. Pas besoin de vivre donc pour être affecté... Le seul prérequis est d'être pensant. Et je pense malgré tout que nous pouvons considérer les fous du sud comme tel. Je ne vous expliquerais pas le mécanisme d'action, qui est ma propriété, et je défend vos scientifiques de s'y intéresser, cela est une de mes closes. La principale en fait."

Attentif aux réactions des deux non-morts, il poursuivit :

"Toute personne en contact avec le produit que délivre les "mines" subira les effets suivants : tout d'abord une phase que je nomme "synesthésique", les sujets subissent des assauts mentaux, un influx bien trop grand de signaux provenant de leur sens. A vrai dire, le produit s'éloigne du simple composé chimique en cela : Cet influx est la somme de centaines de souvenirs aux sentiments puissants, aux ressentis nombreux. Pour la plupart ils sont des résidus de la bataille pour Lune d'Argent, de batailles particulièrement sanglantes en Norfendre, et d'autres passages de l'histoire qui continuent à hanter les survivants. La deuxième phase est celle de "pacification", les sujets tombent dans un profond sommeil, ou plutôt s'écroulent par le jeu de la syncope, puis s'endorment. Non létal, comme je vous le disais. L'arme souffre cependant de quelques limites : bien que les habits et armures ne soient pas vraiment un obstacle, un homme très lourdement vêtu pourra résister au effets de façon plus efficace. Là où certains tomberons en quelques secondes, ceux-ci pourraient tenir jusqu'à plusieures dizaines de minutes. Enfin, il existe une façon extrêmement simple de dissiper les effets... Un simple seau d'eau. Cela peut paraître absurde, mais sur le terrain cela s'avère très pratique en cas de mauvaise manœuvre, et il faut que l'ennemi se rende compte de la chose. Vous devinerez donc que du même coup, si une bulle de protection est lancée avant le déclenchement de l'arme, celle-ci n'aura pas d'effets."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daern Risend
Grand Exécuteur
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 26/04/2015

MessageSujet: Re: La Lumière au bout du Chemin... Ou pas.   Dim 14 Fév - 15:13

Toujours levé, le Réprouvé écouta attentivement la présentation du Sin'dorei. L'appareil était donc une sorte de mine magique soporifique. Daern trouva l'idée... élégante, bien que dans la tête d'un non-mort la définition de ce mot ne soit pas exactement la même que dans celle d'un vivant. Disons que c'était plus pratique qu'essayer de répandre du gaz sur le champ de bataille en cas d'attaque.

"Votre engin est intéressant. Le mécanisme se rapproche de ce qu'un de nos ingénieurs m'avait montré une fois, mais le résultat est bien différent. Je serais curieux d'assister à une démonstration. Combien de temps un ennemi peut-il rester inconscient avec votre mine ?"


Le Grand exécuteur écouta la réponse du Sin'dorei. Il s'assit ensuite et joignit ses mains. "Maintenant, Chevalier, ce que j'aimerai également connaitre, c'est la nature de vos exigences. Vous avez parlé de clauses, au pluriel. Vous souhaitez que la technologie de votre invention demeure votre propriété, c'est compréhensible. Mais encore ?"

Daern regarda attentivement l'Elfe. S'il avait bien appris une chose au contact de cette race, c'est qu'ils ne faisaient rien gratuitement. Et dans l'esprit méfiant du Réprouvé, qu'importe ce que disait Shalidor, ce n'était certainement pas l'abnégation et l'altruisme qui l'avaient guidé jusqu’à Moulin-de-Tarren.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shalidor



Race : Sin'Dorei
Messages : 6
Date d'inscription : 08/02/2016

MessageSujet: Re: La Lumière au bout du Chemin... Ou pas.   Sam 16 Avr - 21:40

" La durée des effets ? Hm... A vrai dire, je n'ai jamais osé faire durer le plaisir trop longtemps. Mes sujets ont toujours été tués avant, ou réveillés pour les plus chanceux, mais le maximum que j'ai pu maintenir à été d'une heure. La raison de cette méfiance quand aux effets sur le trop long terme... Je vous expliquerais plus tard."

Le Chevalier jeta un œil à la Porte-peste afin de peser son intérêt dans le projet. Cela devait beaucoup la surprendre venant de lui, une telle arme... Et c'est bien ce qui l'inquiétait...

"Mes exigences ? Allons, je ne suis pas un gobelin, je ne demanderais aucune contrepartie financière."

Shalidor marqua une pause, toujours focalisé sur la Réprouvée, puis se tourna vers Daern.

"Comme je vous l'ai déjà dit, ma première condition est qu'aucun scientifique autre que moi-même n'étudie les machines et le composé. Son fonctionnement, sa formule, son action, sont des secrets que je me garde. Sans vouloir vous offenser, les marques du Portail du Courroux sont encore trop présentes. Et bien que je doute que vos intérêts soient de cette sorte, je ne porte pas non plus une confiance aveugle en tout votre personnel. La deuxième condition, est que cette arme reste une arme défensive. Rien de spécial à ajouter ici, la forme qu'elle prend est de toute façon restrictive. Enfin, je ne souhaite pas être reconnu comme le fabriquant de ces engins."

Une fois les conditions mises à plat, le Chevalier se leva de la table sans attendre de réponse. C'était à prendre ou à laisser.

"Et bien, il est temps que vous montre, des images valent plus que de long discours paraît-il."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solina Âmefeu
Grand Apothicaire
avatar

Race : Mort-Vivant
Messages : 245
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: La Lumière au bout du Chemin... Ou pas.   Dim 17 Avr - 13:46

Sans surprise, la Porte-Peste avait écouté l'échange avec un intérêt et une curiosité palpables. Même les petits piaillements de Shonaa n'avaient pas réussis à la déconcentrer.

"Donc... Résumons... Une mine pouvant être réglée pour ne pas se déclencher n'importe comment. Laquelle renferme un genre de gaz magique plongeant les personnes à son contact dans un état de sommeil plus ou moins stable... Et vous ne voulez pas que nous l'étudions. Je me demande quel secret vous cachez derrière la fabrication de cette arme, Cildarïl."

La Réprouvée se lève à la suite du chevalier de sang, curieuse d'en voir et d'en savoir plus.

"Une promesse détournée, peut-être ? Quoi qu'il en soit, vos conditions sont assez particulières, tout de même... Enfin... Grand Exécuteur, votre avis ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Lumière au bout du Chemin... Ou pas.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Lumière au bout du Chemin... Ou pas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et au bout du chemin, on se retrouve à nouveau .... [Lukas & Morgan & Mereddith]
» [extrait de WoW RPG & autres sources] La Lumière.
» 4.0.1 et tangibilité de la Lumière
» Le pouvoir et la lumière sont en toi(Libre)
» [Software] Jeux Bonus d'après BIONICLE 1, le Mask de Lumière. (y compris un test de "Toa" )

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Secteur Administratif :: Ambassade-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: