Partagez | 
 

 [Candidature] Albérich Ombrepas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Atoss



Messages : 12
Date d'inscription : 31/07/2015

MessageSujet: [Candidature] Albérich Ombrepas   Ven 31 Juil - 23:56

[HRP]

Bonjour tout le monde je m’appelle ludwig, oui comme le compositeur ou le groupe de musique c'est comme vous voulez et de toute façon je n'y connais rien en musique. J'ai 24 ans et  je suis un cul-terreux, au pardon un exploitant agricole en polyculture élevage sa fait tout de suite plus classe, hein? Bref; en se qui concerne le RP je l'ai pratiqué exclusivement sur WoW et que depuis Wotlk même si je joue au jeux depuis BC. J'ai fait une grosse pause après cataclysme et repris à Mist of Pandaria ou plutôt tenté de reprendre car je ne suis pas resté sur le jeux. Et me revoilà, alors concrètement non je ne suis pas un grand roleplayers même si j'aime beaucoup cela. En revanche en ce qui concerne le Lore de warcraft je crois que je n'ai jamais pu vraiment décrocher, cette univers et juste magnifique.
Je suis tombé sur votre forum de guilde via le site Les trois Royaumes et j'ai tout de suite était séduit car je suis un grand fan des réprouvés et justement mon "main" est un réprouvé sans compter que j'avais lu le post des Fils du Nord juste avant. Donc je suis surement un peu rouillé mais j'espère pouvoir tout de même m'intégrer.
Ah par le RP je doit avouer que j'ai un petit faible pour les champs de batailles particulièrement ceux de wow vanilla. Et voilà qui conclut la partie HRP. On rentre dans le vif du sujet.

[RP]

La Lune se reflète dans le lac Lordamere, nous sommes au beau milieu de la nuit dans la Forêt des Pins d'Argents. Le ciel semble paisible se soir, il contraste parfaitement avec le tumulte qui règne en bas. On entend les hurlements de bêtes féroces déchirer la nuit. Des worgens, une meute, et elle se trouve là où elle ne devrait pas; aux portes du Sépulcre. Ces animaux se jettent sur les défenseurs, mais point de panique du cotés des réprouvés, la cloche sonne et en un rien de temps le terrain est envahi de non-morts. Mais tout les réprouvés ne sont pas des guerriers et beaucoup se font tailler en pièces sans pouvoir se défendre. Le combat fait rage mais l'issu est inéluctable, les deux camps le savent, les worgens ne sont pas assez nombreux et l'effet de surprise s'estompe déjà. Au milieu de se tumulte un jeune réprouvé se tiens difficilement debout s'aidant de son bâton pour marcher, un worgen le remarque et se jette sur lui, une autre proie facile se dit-il. Mais la proie psalmodia quelques paroles inaudibles et balaya l'air devant lui d'un revers de la main; une rafale de glace vînt fouetter le worgen et le cloua sur place. Il essaya de se débattre en vain, un javelot de glace le frappa en pleine poitrine, ce qui mit un point final à sa chasse.
Au loin un autre hurlement retentit et les worgens battirent en retraites, les défenseurs se lancèrent à leurs poursuite mais en vain, ils étaient bien trop lents. Un réprouvé souffla dans un clairon et tous les défenseurs reculèrent dans le sépulcre, en rang, près à repousser un nouvelle assaut. Mais rien ne se produisit et les réprouvés se mirent à compter leurs morts et ceux de l'ennemi. Une vingtaine de morts du cotés des cadavres et seulement cinq chez les cabots. Le mage et là au milieu des autres corps inerte, bien vivant enfin aussi vivant qu'un réprouvé puisse l'être. Une réprouvé court vers lui et vint le soutenir pour le ramener au Sépulcre.

"Albérich qu'est ce que tu faisait dehors espèce de mage sans cervelle!" dis Haminara l'un des fossoyeurs du Sépulcre."

Le magus regardait les corps des réprouvés déchiquetés, il aurait pu être l'un d'eux. Revenant peu à peu à lui il prit conscience qu'Haminara le soutenait. Il sourit, elle au moins avait survécu. Albérich prit la parole d'une voix sereine mais ferme.

"-Sa ne peut plus continuer comme cela, depuis que les Fils du Nord ont entrepris de reconquérir Lordaeron les worgens sont devenus bien téméraires. J'en ai assez d'attendre qu'on se fassent attaquer, assez d'enterrer les nôtres, assez d'être aussi impuissant. Il est temps de prendre les devants.

-Alors tu vas les rejoindre finalement, tu crois qu'il vont accepter un réprouvé incapable de courir et qui marche comme une vielle loque?

-Non, mais ils recruteront surement un magus, membre du Kirin Tor qui s'y connait en invocation, abjuration, transmutation et illusion.

-Ex-membre, tu es mort je te rappel. Enfin j'imagine que tu peux toujours tenter ta chance puisque visiblement ma compagnie commence à te déranger."

Albérich sourit à ses mots et la serra contre lui. Ils entrèrent dans l'un des bâtiment du Sépulcre, Haminara l'aida à s'assoir sur une chaise et repartit dehors, pour elle la nuit allait être longue. Le mage réprouvé se tenait devant se qui semblait être un bureau en bois remplit de divers ouvrages sur la magie et d'autres documents, la pièce était éclairé par une lanterne accroché juste au-dessus de sa tête. Le réprouvé saisit un parchemin vierge, poussa par terre nombres de livres pour se faire de la place saisit une plume et un encrier. Il se mit à rédiger sa demande d'entretien auprès du bureau de recrutement du Bras de Lordaeron à Brill, d'une écriture assuré mais malheureusement pas très élégante. Visiblement la calligraphie n'était pas sont fort.

"Sombrejour recruteur Othmar/Orderic,
Je me nomme Albérich Sombrepas, un mage fraichement relevé par les Valk'yr au service de sa Dame Noir et à mon grand dam je n'ai toujours pas encore pu rembourser ma dette envers elle. C'est pourquoi je désire mettre mon talent au service de votre ordre. Bien que je n’excelle pas dans les domaines physiques et je me débrouille plutôt bien dans les arcanes. Je suis surtout doué pour la magie de transmutation qui comprends entre autre la téléportation. J'ai étudier au Kirin Tor et suis devenu un magus à part entière. Je réside actuellement au Sépulcre dans la forêt des Pains d'Argents, j'espère que vous répondrez favorablement à ma demande.

Veuillez agréer mes salutations distingués."

La lettre est signé et mise dans une enveloppe des plus communes. Le mort-vivant se concentra et claqua des doigts, l’enveloppe lévita jusqu'à l'entré du bâtiment et tomba dans la boite au lettre. Albérich passa le reste de la nuit à faire des recherches sur le Bras de Lordaeron notamment ses membres et le Moulin de Tarren.

(PS: Désolé pour la concordance des temps et les fautes mais j'arrive pas à m'en empêcher, c'est presque maladif de faire des fautes chez moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PnJ

avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Albérich Ombrepas   Sam 1 Aoû - 1:23

[HRP]

Bienvenue à toi sur notre forum ! Pas de soucis pour les fautes. La lecture reste agréable. Toutefois, fait attention avec les "ce / se". Mais je te rassures, on fait tous des fautes. On va pas te taper sur les doigts pour ça. Au moins, ça ne brûle pas les yeux !

[/HRP]

Brill. Le jour commence à poindre d'une lueur maladive peinant à percer la brume qui occupe encore la ville. Othmar vient prendre son tour au bureau, profitant d'un court moment pour faire un point avec son homologue nocturne, Orderic. Peu de temps après arrive le courrier matinal. Le facteur précisant que la lettre avait été trouvée couverte d'un résidu de magie. Peut-être la lettre était-elle piégée. Mais Othmar ne s'en souciait pas vraiment. La lettre était adressée au Bras de Lordaeron, et devait donc être ouverte.

Le recruteur récupéré donc le courrier, posa l'enveloppe sur son bureau et s'installa. Après avoir lu le pli, le réprouvé prit un parchemin vierge, de l'encre, une plume, et commença sa réponse.

"Au Mage Albérich Ombrepas,

Votre lettre est bien parvenue au bureau du Bras de Lordaeron. Votre profil est susceptible d'intéresser les Gradés de l'ordre. Nous vous invitons à vous rendre au bureau de recrutement de Brill ou de Moulin-de-Tarren, afin de compléter votre dossier de candidature. Comprenez bien que nous avons besoin d'un certain nombre de renseignements avant de porter votre demande devant les hautes instances.

Cordialement,

Recruteur Othmar."

Le réprouvé observa le parchemin, le temps que l'encre sèche, avant de se lever sèchement et de glisser la lettre dans la boîte aux lettres. Maintenant, il n'y avait plus qu'a attendre. Ainsi, Othmar retourna à la pile de dossiers en attente de traitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atoss



Messages : 12
Date d'inscription : 31/07/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Albérich Ombrepas   Sam 1 Aoû - 12:26

[HRP]

Merci de l’accueille et de ne pas faire grand cas de mes fautes, de mon coté je vais essayer d'en faire moins. Et concernant mon nom de personnage qui diffère du nom d'inscription du forum c'est tout simplement en faite que je viens d'un autre serveur et mon nom d'origine était déjà prit. Donc voilà.

[/HRP]

Albérich était toujours assis à se même bureau parcourant divers documents et prenant des notes lorsque le coursier de Brill arriva au Sépulcre. Les bruits des sabots martelant le sol pavé étaient bien souvent annonciateur de nouvelles, bonnes ou mauvaises. Le mage se releva de sa chaise péniblement comme à son habitude, agrippant sont bâton il sortit de la pièce sombre éclairée uniquement par une lanterne. Arrivé dehors il fut ébloui par la lumière du soleil et dû mettre sont capuchon avant de continuer sont chemin. Le facteur venait juste d'arriver et pourtant il repartait déjà, visiblement il avait d'autres zombis à fouetter. Albérich récupéra donc sa lettre auprès de l’assistante de l'intendant, en charge de toutes les basses besognes. Après un bref échange de politesse Albérich s'en alla retrouver sont bureau sans se presser, il ouvrir enveloppe et lu le contenu sur le trajet du retour.

Le réprouvé arrivé à sont bureau regarda une dernière fois l'affiche de recrutement du Bras de Lordaeron pour y retrouver le lieu et les heures d'ouvertures du bureau de recrutement. Il se saisit de quelques parchemins qu'il fourra dans sa besace et un autre qu'il voulu laisser sur le bureau à l'intention d'Haminara. Mais devant l'énorme bordel le réprouvé douta que quiconque puisse trouver son parchemin. Aussi il entreprit de ranger d'abord, mais sa fainéantise pour la chose lui fit usé de sa magie. Les papiers se mirent à virevolter dans tous les sens avant de se ranger convenable. Satisfait il posa le parchemin, saisi sa besace et partit en direction des écuries.

Arrivé devant ses dernières il héla le palefrenier.
"Je viens récupérer mon cheval."
Le palefrenier ne sembla pas prêter attention au mage et continua son petit traintrain habituel. Voyant cela Albérich se saisit de sa bourse et en sortit deux pièces d'or, le bruits des pièces attira la palefrenier comme un cadavre attire les mouches. Il se saisit de l'or et sans rien dire attira un cheval mort-vivant hors de son boxe. La bête était robuste, visiblement ce cheval travaillait les sols avant de tomber entre les mains des réprouvés. Sa crinière tenait par on ne sait quelle miracle et des os d'une telle blancheur indiquait que la bête n'était pas morte depuis longtemps. Albérich caressa l'encolure du cheval squelettique, avant de saisir les bribes et fit mettre genoux à terre le cheval avant de grimper sur ce dernier et partir au triple galop en direction de Brill.

Le réprouvé arriva enfin à Brill, cela lui rappelait des souvenir bien que l'endroit soit si différent d'autrefois. Usant de son transfert arcanique pour descendre de sa monture Albérich se rendit d'un pas pressé au bureau de recrutement. Il se tenait là devant la porte, le stress montait mais sa détermination, elle ne flanchait pas. Avant d'entrer et pour se calmer un peu il chassa la poussière de sa robe de mage, retira sa capuche et relu une dernière fois ses notes. Il frappa à la porte et attendit se qui lui paru une éterniser avant d'avoir une réponse. Il entra s'aidant de son bâton de mage pour se mouvoir et se présenta d'une voix qui laissait transparaitre sa nervosité et sa détermination.

"Sombrejour recruteur Othmar, je me nomme Albérich Sombrepas et je suis ici pour rejoindre le Bras de Lordaeron si bien sur vous et vos supèrieur m'en juger digne."


Albérich du haut de son mètre soixante-quinze, examina rapidement la pièce et son interlocuteur. C'était le début de son histoire au sein de l'ordre ou de sa fin prématuré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PnJ

avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Albérich Ombrepas   Sam 1 Aoû - 14:13

Le recruteur se leva de sa chaise pour ouvrir la porte lorsqu'il entendit frapper. Toutefois, la nervosité du candidat était telle qu'il n'avait pas attendu pour entrer de lui-même. Se trouvant maintenant à mi-distance entre la porte et son bureau, le réprouvé poussa un soupir et retourna à sa place, indiquant une chaise au mage.

"Installez-vous. J'aurais pu vous ouvrir la porte, vous savez."

Comme d'habitude, l'endroit était plutôt vide, à l'exception du mobilier qui semble avoir déjà bien vécu, le bureau toujours occupé par quelques papiers, et le meuble à étagères où se trouve encore d'autres papiers, vierges ou non, des livres, et un peu de matériel. La vue sur le cimetière de Brill que donne l'unique fenêtre de la pièce renforce un peu l'impression de vide. La lumière quand à elle vient d'avantage des bougies que de l'extérieur.

Une fois convenablement installé, Othmar ouvra son registre à page vierge, positionna différemment le pot d'encre, et prit une plume à calligraphie en main.


"Bien. Je suis donc Othmar, recruteur de jour pour ce bureau. Je vais vous poser une série de questions, à laquelle, j'espère que vous répondrez. N'hésitez pas à entrer dans le détail."

Le recruteur observa le mage, la façon dont il était vêtu et la manière dont il se déplaçait et prenait place.

"C'est bon ? Nous pouvons débuter ? Alors... Pour commencer... J'aimerais que vous me racontiez qui vous étiez de votre vivant. Ce que vous avez fait. Comment vous êtes mort. Et s'il vous reste des attaches avec votre vie passée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atoss



Messages : 12
Date d'inscription : 31/07/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Albérich Ombrepas   Sam 1 Aoû - 18:23

Il était rentré trop tôt, la gaffe, tant pis se qui était fait était fait. Heureusement le réprouvé ne sembla pas lui en tenir rigueur plus que cela. Il marcha jusqu'à la chaise et s’assit sur la chaise en s'aidant de son bâton de sorcier. Albérich sortit de sa besace un parchemin avec divers annotations, visiblement malgré sa nervosité le mage s'était préparé pour cette entretiens. Il prit une inspiration et commença à raconter son histoire.

"De mon vivant l'on m'appelait Albérich Valente, m'a famille tenait un atelier de couture plutôt florissant dans les clairières de Tirisfal, un petit village du nom d'Alma qui n'excite plus aujourd'hui. Ma mère, Julia était une mage du Kirin Tor ayant abandonner sa formation pour vivre avec mon père Thomas. J'ai montré des signes d'aptitude à la magie alors dès l'âge de dix ans je suis parti vivre au Kirin Tor sous la tutelle d'un magus nommé Garad. J'ai suivit le cursus habituel, je ne suis jamais sorti du lot, en faite j'aimais simplement étudier la magie et mes parents ne me manquait pas."

Le réprouvé tout en continuant son récit toucha le cristal engoncé dans son bâton et prit apparence d'un jeune humain de 15 ans, les yeux bleus, les cheveux noirs coupé court et une tunique d'apprenti magicien légèrement trop grande pour lui.
 
"J'avais 15 ans quand le fléau a attaqué Dalaran, d'autres apprentis mages et moi-même étions dans les dortoirs lorsque le fléau déferla dans la ville telle une marée inextinguible de crocs et de griffes. Nous nous savions impuissants face à un telle ennemi alors nous nous sommes servit de notre magie pour sceller les entrés et sortis du dortoir par un sortilège de protection. On se croyait en sécurité mais le fléau comptais déjà des mages dans ces rangs, le culte des damnés. J'entends encore le bâtiment craqueler sous l'effet du sortilège, les murs s'effriter et puis le bâtiments nous est tombé dessus. Nous sommes quatre à avoir survécu à l’effondrement et avant de comprendre quoi que se soit les mort-vivants étaient déjà sur nous. Mes camarades prirent leurs jambes à leurs cous et je voulu faire de même mais en vain. J'avais les deux jambes coincé sous une immense colonne de pierre. Une s'approcha de moi mais hors de question de finir en amuse-bouche pour goule. Pour la première fois de ma vie j'ai utilisé ma magie dans le but de tuer et j'y suis arrivé. Mon premier javelot de glace arracha la tête de la goule qui tomba lamentablement au sol. Je me suis servit d'un sortilège de transfert arcanique pour sortir des décombres. J'avais les jambes en miettes, impossible de marcher mais hors de question de mourir ici. J'ai rampé pour me mettre à l'abri dans un renfoncement du bâtiment en ruine, j'ai invoqué un cercle de givre au sol pour maintenir les morts-vivants loin de moi et je me suis évanoui. Je me suis réveillé trois jour plus tard dans un lit de fortune avec à mon chevet Garad, les deux jambes amputés."

Le réprouvé marqua une pause dans son récit, massa ses jambes et modifia sont apparence pour ressembler au même garçon 7 ans plus tard. Ses cheveux lui tombé dans le creux du dos, un bouc avait poussait, il portait une robe de mage et surtout ses deux jambes avait disparus puis il reprit son récit.

"Avec l'aide de Garithos et d'autres membres de l'alliance nous avons pu reprendre Dalaran au fléau. Je n'ai pas vraiment participé à cette reconquête, j'étais surtout chargé d'invoquer de l'eau pour les combattant. Puis le dôme fut ériger autour de Dalaran et je pu continuer ma formation de mage malgré mon infirmité. En faite cela fut presque un plus pour moi, j'avais enfin un but, devenir un véritable magus pour participer moi aussi à la chute du fléau. Mais à partir de ce moment je n'ai plus jamais eu de nouvelles de ma famille, même si j'imagine quelle est morte comme beaucoup d'autres. Je suis devenu un Magus à part entière à l'âge de 22 ans, gagnant le respect de mes pères notamment de Garad qui était devenu plus une mère poule qu'un tuteur. Diplômé en magie d'invocation, d'abjuration, d'illusion, j'ai même obtenu une mention spécial en transmutation. Mais à leurs yeux je n'étais qu'un infirme et lorsque Dalaran fut transporté en Norfandre on ne me laissa tout d'abord pas participé aux actions militaires. Mais l'attaque du vol bleu à changé la donne et on m'a laisser allé sur le terrain. Je n'ai effectuer cependant aucune mission qui mérite d'être raconté, maintiens de ligne tellurique pour l'acheminement des troupes, dresser des barrières pour protéger divers bases, récolter des informations sur le culte des damnés et traquer ceux dans nos rangs. J'étais bien loin de la Couronne de glace quand le Roi liche est mort en revanche j'ai assisté de près à la trahison de Putrescin au portail du courroux et je dois dire qu'à l'époque j'ai éprouvé beaucoup de haine envers les réprouvés.

C'est d'ailleurs pour cela que je suis reparti sur le continent, au Moulin de l'Ambre. Le cataclysme est arrivé peut après entrainant la chute du mur de Grisetête et l'invasion réprouvé sur Gilnéas. C'est là que je pu enfin faire mes armes, même si on me voyait toujours comme un infirme la proximité de l'implacable machine de guerre réprouvé les empêché de me traiter comme telle. Nous étions sous les ordres d'un archimage talentueux du nom de Ataeric qui maintenait la ville sur un autre plan via un puissant livre de magie. Nous nous étions chargé de défendre le livre qui se trouvait lui toujours sur le plan physique, nous utilisions une légions d'élémentaires d'eaux pour le défendre. Et de temps à autre nous sortions soutenir les Worgens pour leurs luttent contre les réprouvés et cela c'est intensifié lorsque l'alliance parvînt à passer le blocus réprouvé. Suite à cela Dame Sylvanas ordonna à quelques uns de ses meilleurs éléments de s'introduire au Moulin de l'Ambre et de voler le livre. Quand la barrière à commencé à s’effondrer l'archimage transforma le sortilège pour en faire une simple barrière arcanique, simple mais puissante. N'ayant pas assez d'énergie seul il nous ordonna de lui prêter de force ce qui cela notre destin car celui qui avait volé le livre était toujours là et tua l'archimage, brisant par la même le bouclier. Et tous ceux qui avaient aidé à maintenir la barrière en place se retrouvèrent presque vider de leur énergie. La suite fut un massacre, mais un massacre bien ordonné tout de même. Nous nous sommes retranché derrières nos murs  en vain. Je suis mort dans les derniers tenant ma position à l'aide de divers sortilège de glace comme l'anneau de givre et un élémentaire d'eau. Je suis mort d'une flèche dans l'abdomen."


Albérich marqua une pose et son illusion disparu, le recruteur se trouva de nouveau devant un réprouvé avec deux jambes.

"Se sont les Val'kyr qui m'ont ramené à la non-mort comme tout les autres se jour là. Je n'oublierai jamais se jour, cette voix qui résonne dans ma tête et m’appelle. J'ai vu la lumière pour la première fois se jour-là et c'est aussi la première fois que j'ai vu notre Dame Noir. J'ai vu passer beaucoup de gens important à Dalaran mais personne ne dégage un tel charisme, une telle force, une telle volonté dans le regard. Je crois que nous étions tous subjugué. C'est surement pour cela que lorsqu'elle a ordonné qu'on se lève en tant que réprouvé pour continuer de défendre nos terres nous nous sommes tous levé. Ou du moins j'ai essayé; bien vite je fut ramener à la dure réalité. Même mort je n'étais toujours pas capable de me lever et marcher. Mais là ou les vivants ne pouvaient rien pour moi les fossoyeurs eux mon remis sur pied et envoyer au front combattre les worgens comme les autres. Les réprouvés ne m'ont pas jugé, ils ne m'en ont pas voulu d'avoir été leur ennemi et ils m'ont rendu se que je croyais perdu pour toujours. J'ai une dette immense et je compte bien m'en acquitter."

Le réprouvé se leva de sa chaise comme pour soutenir ses propos et montrer sa détermination, sa voix n'avait plus rien à voir avec celle qu'il avait au début de l'entretiens. Elle était maintenant pleine de conviction et sans une once de nervosité.

"Je suis Albérich Sombrepas......je suis un réprouvé....je sers la Dame Noir."

Le mage se rassit et repensa à la dernière question du recruteur.

"Ma dernière attache avec les vivants est le mage du Kirin Tor Garad qui doit toujours résider à Dalaran. Dalaran étant un ennemi de la horde Garad devient également mon ennemi. Mais heureusement la mort n'est plus une fin en soi et les ennemis d'aujourd'hui peuvent être les alliés de demain. J'en suis la preuve vivante,non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PnJ

avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Albérich Ombrepas   Dim 2 Aoû - 11:45

Othmar avait commencé à écrire dès la première partie de l'histoire exposée par le mage, ne relevant la tête que de temps à autre pour le regarder. Si bien que quand le mage eut terminé son monologue, il n'y eu que le bruit de la plume gratta le papier pendant de longues minutes. Lorsque, enfin, le recruteur posa sa plume pour reporter son attention sur le mage, il prit la parole.

"Vous avez des souvenirs très précis. Ce n'est pas un mal en soit. Cela fait donc quelques années que vous êtes des nôtres, désormais. Pourquoi vouloir se joindre à un organisme militaire que maintenant ?"

Le recruteur s'enfonça dans son siège, faisant grincer quelques vertèbres au passage.

"Vous avez dit avoir éprouvé de la haine pour les Réprouvés. Comment les considériez-vous de votre vivant ?"

A l'évidence, le recruteur avait encore bien d'autres questions, cela se voyait à une certaine... Fébrilité. Si bien qu'il ne laissait pas le temps au mage de répondre. Cela lui laissait au moins le temps de formuler ses réponses.

"Vivre au Sépulcre à du vous confronter au problème des Worgens. Vous avez sûrement pu constater dès lors que les réprouvés n'hésitent pas à faire ce qui doit être fait. Avez-vous eu du mal à vous acclimater ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atoss



Messages : 12
Date d'inscription : 31/07/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Albérich Ombrepas   Dim 2 Aoû - 17:20

Albérich écouta le recruteur avec attention afin de ne rien oublier, visiblement il voulais en savoir plus. Est-ce qu'il le testé? Remettait son allégeance en question? Où voulais-t-il simplement connaitre le fond de sa pensé? Le réprouvé ne pu s'empêcher d'esquisser un sourire, était-il donc si facile à déstabiliser? Albérich se calma après tout peu importe la raison s'il veut des réponses il les aura.

"Cela fait trois questions pertinentes et deux d’entre elles sont liées, plus ou moins. De mon vivant je faisais déjà la différence entre le fléau et les réprouvés après tout leurs tactiques étaient assez différentes et ne pas en tenir compte eu été une erreur probablement fatale. De là à parler d'êtres doués de sensibilités il y avait un gouffre, un gouffre que j'ai eu bien du mal à passer après les évènement du portail du courroux. Oh se n'ai pas l'usage de la peste qui m'a choqué mais plutôt le fait de la retourner contre ses alliés, je n'y voyais aucune logique. Et l'incompréhension même à la peur, c'est pour cela que je suis parti au Moulin de l'Ambre. Pour affronter cette peur et pour comprendre, malheureusement je n'ai comprit que très tard. Lorsque le Moulin de l'Ambre est tombé, le réprouvé qui s'est infiltré pour voler le livre et tuer l'archimage était condamné. Mais se n'est pas une créature décérébré dépourvu de volonté qui aurait pu accomplir cela, c'était de la détermination et le sens du sacrifice. Ce n'est que lors du dernier assaut que j'ai considéré les réprouvés n'ont plus comme des créatures effrayante mais simplement comme un ennemi. Ni plus, ni moins."

Le mage défit les plis de sa robe dans un geste négligé marqua par la même une légère pause dans son récit le temps de remettre de l'ordre dans ses idées puis reprit.

"Les worgens. Je ne suis jamais tombé sur eux de mon vivant même si nous étions des alliés après tout l'ennemi de mon ennemi est mon ami. Je me suis battu contre eux à Gilnéas et je comprends qu'ils aient donné tant de fils à retords à notre armée. Leurs tactiques de guérilla était des plus efficaces, parfaitement adapté à des bêtes féroces mais trop peu nombreuses. Au début je les admirés, une combativité, une telle efficacité. Mais c'était avant que ma troupe se face presque décimer sans aucuns moyens de réelles ripostes après tout c'est le but d'une guérilla. Ma frustration c'est rapidement transformé en haine et je l'avoue j'étais heureux de voir notre Dame retourner les armes de ces chiens contre-eux. Et Gilnéas ne tarda pas à tomber et c'est se jour qu'Il a trahit, qu'Il m'a fait douter du bien fondé de notre cause. Ce Godfrey qui a tenté de tuer notre reine, un réprouvé comme moi, ramené à la vie par les Val'kyr et qui nous trahit ouvertement. Après cela je suis retournée au Sépulcre, je suis rester dans la forêt des Pins d'Argent. Si je n'ai jamais rejoins aucuns ordres militaires avant c'était pour garder un œil sur le Donjon d'Ombrecroc , là où le traite c'est retranché. J'ai également participer à plusieurs actions contre le donjon mais il est toujours-là.

Pourquoi maintenant?

Tout simplement car les worgens sont revenus, enorgueillit par les prétentions d'ordres comme les Fils du Nord. Même le Sepulcre à subit leurs assauts; cette même tactique de guérilla. Mais au moins j'aurai prit conscience d'une chose, je me suis attaché à cette nouvelle vie et à toutes ces âmes qui tourbillonnent autours. Je veux protéger les nôtres, combattre nos ennemis tous nos ennemis et je compte bien y mettre les moyens. Au service d'un ordre militaire tel que le Bras de Lordaeron je suis sûr d'y parvenir."


A cette instant Albérich repensa à Garad à ton ses bons souvenirs, puis il se rappela l’appelle des Val'kyr, la mort de ses anciens alliés à Gilnéas de la main des worgens, la trahison de Godfrey mais surtout Haminara. La fossoyeuse qui l'avait rafistolé la première fois, celle-là même qui l'avait soutenu pendant ces années passé au Sepulcre. Le mage se renfonça dans sa chaise, attendant de voir si la réponse qu'il avait donné allait satisfaire le recruteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PnJ

avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Albérich Ombrepas   Dim 2 Aoû - 17:38

Silencieux, le recruteur ajouta de nouvelles notes sur sa page, retraçant brièvement les réponses du mage.

"Bien. Vous êtes donc un mage. Spécialisé dans certaines arcanes. Comptez-vous servir comme tel ? Avez-vous eu la curiosité de vous intéresser à d'autres arcanes et d'autres écoles de magie ? Et si oui, lesquelles ? D'ailleurs, pourquoi avoir choisi l'illusion, l'abjuration et l'invocation ?"

Trempant le bout de sa plume dans l'encrier, Othmar reprit sa série de questions.

"Vous parlez souvent du Portail du Courroux, et de la trahison de Putrescin. Savez-vous ce que Putrescin à fait pour notre cause des années auparavant ? Vous êtes déjà intéressé au travail des apothicaires et autres affiliés ?"

Le recruteur posa son regard sur le bâton du mage, avant de reprendre.

"J'ai vu que vous preniez appui sur votre bâton pour vous déplacer. Votre difficulté à vous mouvoir ne risque t-elle pas d'être problématique sur un champ de bataille ? Comment avez pallié à cette gêne lors de vos affrontements avec les worgens ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atoss



Messages : 12
Date d'inscription : 31/07/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Albérich Ombrepas   Dim 2 Aoû - 23:08

Albérich trouvait le recruteur bien inexpressive mais après tout il devait voir passer beaucoup de monde, c'était à lui de faire le tri entre le bon grain et l'ivraie. Le mage avait l’impression de se retrouver devant ses examinateurs à Dalaran, il sourit à cette idée. Son sourire se perdit lorsque vînt la question fatidique, inéluctable. Comme il l'avait fait depuis le début de l'entretiens le mage prit le temps de répondre, inutile de se précipiter.

"Je compte en effet vous servir en tant que mage, j'ai passé les deux tiers de mon existence à étudier la magie même si je suis encore jeune. Et concernant les écoles de magies, se sont pour l'heure les seuls que je peux prétendre vraiment maitriser. Même si on ne maitrise jamais vraiment une école de magie mais là je m'égare. Alors pourquoi ces quatre écoles?

C'est assez simple en faite car à partir du moment où j'ai perdu l'usage de mes jambes  la maitrise de l'école de transmutation à été obligatoire, bien sur la transmutation compte les sorts de polymorphes mais ce n'est pas vraiment se qui m’intéressait. Je voulais contrôler l'espace et le temps pour palier à mon....mon handicap. Le sort de transfert arcanique en est un parfait exemple, le tout coupler avec une boucle temporel et on obtiens une assez bonne liberté de mouvement sans pour autant se déplacer. L'avantage étant que chaque déplacement est instantané avec malheureusement quelques restrictions de terrain. Une démonstration vaux surement mieux qu'un long discours."


Albérich se concentra puis sont bâton émit un son cristallin. Se servant ensuite de son transfert arcanique il se retrouva instantanément à la fenêtre, debout, bâton toujours en main. Déchira une manche de sa robe avant que le son cristallin ne retentisse de nouveau ramenant le mage exactement au même endroit qu'au début, la robe intact.

"Bien sur se genre de magie à ses limites, comme par exemple je ne peux traversé d'objet avec le transfert et une mort empêcherai la boucle de me ramener à l'état initial. De plus je doit voir où je vais et si quelqu'un change l'espace ou j'ai usé de ma boucle temporel, elle se brise. Ainsi une simple souris sur la chaise et ma robe resté en lambeau. Évidemment je sais créer des portails de téléportation mais leur utilisation est plus restrictive qu'il n'y paraît. Ainsi je peux aisément créer un portail vers Fossoyeuse alors que l'inverse sera presque très difficile. Mais je vais vous épargner les détailles. Passons donc à l'illusion, cette école ne modifie en général que la perception des choses. Mais c'est très pratique quand notre liberté de mouvement est moindre, ainsi un simple sort d'invisibilité peut donner l'ascendant dans un combat. Je sais également changer mon apparence via l'illusion ce qui peut être pratique pour passer inaperçu ou simplement troubler l'ennemi.
Et maintenant l'abjuration, qui regroupe tout les sorts de protections. Je maitrise un sort d'armure élémentaire, celui du givre. Et également un sort d’évanescence, un sort très complexe mais facile à lancer.
Passons à l'invocation car après tout peur l'instant je n'ai mentionné aucune magie offensive et cette école regroupe à elle seul tout mon potentiel d'attaque. Je me suis spécialisé dans l'invocation aqueuse autrement dit les sorts de givres."


Joignant le geste à la parole le mage ouvrit sa main droite et y fit apparaître un javelot de glace flottant légèrement au-dessus de sa paume. Puis le mage referma la main et le disparu comme il était venu.

"Bien entendu je maitrise le sort le plus répandu dans cette école de magie, à savoir invoquer un élémentaire d'eau. Mais cela demande de mobiliser bien plus de ressources. Cette magie me permet d'à la fois restreindre les mouvements de l'ennemi et de le blesser, simultanément. Et je ne maitrise pour l'heure pas d'autres écoles de magie même si je m’intéresse de plus en plus aux contre-sorts. Les différentes formes de magies que j'utilise se combine très bien et je suis loin d'avoir exploré toutes les possibilités ni même maitrisé ses écoles à fond."

Il jeta un œil au réprouvé qui ne semblait nullement impressionné, convaincu? Albérich décida donc d'invoquer un élémentaire d'eau délié. Il saisit son bâton à deux, se concentrant, distordant l'air autour de lui. Puis d'un coup la température chuta et l'élémentaire sembla émerger du sol. A présent il flottait au-dessus du planché juste à coté du mage attendant visible un quelconque ordre de son maitre. L'élémentaire était beaucoup plus trapu qu'un homme, ces des bras massifs pendaient le long de son corps. On aurait dit un assemblage de massifs blocs de glaces vivant.

"Et concernant Putrescin, eh bien non je n'ai aucune idée de se qu'il a fait pour les réprouvés avant. Mais cela peut-il justifier sont geste? J'en doute. J'en sait très peu sur les apothicaires, juste que leurs décoctions se sont montrés inefficaces sur les Worgens à Gilnéas et que grâce à Putrescin leur travaux sont vu d'un mauvais œil pour les autres membres de la horde et même certains réprouvés. Mon avis? Je n'en ait pas vraiment, tous simplement car je ne les aient pas côtoyés suffisamment pour me faire une idée. Je pense juste que la trahison de Putrescin ne doit pas handicaper sa profession après tout si leurs travaux sont utile pourquoi s'en passer?

Et concernant mon handicap je crois avoir largement répondu à votre question."

Albérich tourna la tête vers son élémentaire, fier de sa création puis revînt à son interlocuteur. Cette échange lui plaisait, son interlocuteur allait au fond des choses. Ce recruteur était surement très compétent dans son domaine et/ou très dévoué. Bien sur Albérich ne devait pas se relâcher car après tout il faudrait encore convaincre les gradés. Mais pour le moment c'était avec Othmar qu'il conversait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PnJ

avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Albérich Ombrepas   Sam 8 Aoû - 12:07

Le Recruteur observa les quelques démonstrations du mage, couchant de nouveaux éléments sur le papier.

"Bien. Vous répondez assez bien aux questions, il est vrai. Le seul conseil que je pourrais vous donner, c'est d'être curieux."

Othmar se redresse pour mieux s'enfoncer dans sa chaise, avec le grincement sonore de quelques vertèbres.

"Avez-vous déjà eu des problèmes avec la hiérarchie de façon générale ?"

Reposant sa plume, le recruteur reporta son attention sur le mage.

"Peut-être avez-vous des questions sur le Bras de Lordaeron ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atoss



Messages : 12
Date d'inscription : 31/07/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Albérich Ombrepas   Sam 8 Aoû - 23:50

Albérich prit un instant pour répondre, cherchant dans sa mémoire un éventuel incident puis prit la parole.

"Non je n'ai jamais eu de problèmes, même s'il m'arrivait de douter de certains choix stratégiques je m'y suis toujours plié en y apportant mon expertise si cela s'avère possible. Après nous étions un ordre composé uniquement de magus et la plupart de mes supérieurs était meilleurs que moi dans les domaines où j'excelle."


Le mage reprit le parchemin rempli de notes dont-il s'était servi lors de son entretien.

"Et bien oui en effet j'ai quelques questions, en faite j'aurai voulu savoir quelle est exactement le champ d'action du Bras de Lordaeron, d'un point de vue géographique mais aussi en termes de moyens. Est-ce qu'à l'heure actuel le Bras de Lordaeron rempli son office?

Sinon est-ce dü à un manque d'effectifs, de ressources, de techniques?

Enfin y a t'il d'autres magus avec qui je pourrai travailler de concert?

Et voilà cela me semble tout. Bien sur rien de vous oblige à répondre je peux aisément comprendre que certaines de ses informations soit sous le secret militaire mais plus j'en saurai sur le Bras de Lordaeron et plus je pourrai être efficient. Cela m'aiderai notamment à convaincre vos gradés de mon utilité et de mon implication."


Albérich termina sa phrase et révoqua son élémentaire d'un simple geste de la main. Ce dernier disparaissant dans une gerbes de vapeur d'eau. Puis le mage sorti une plume de sa besace, montrant l'encrier de cette dernière il ajouta:

"Puis-je?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PnJ

avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Albérich Ombrepas   Lun 10 Aoû - 13:50

Le recruteur pose une nouvelle fois sa plume, observant le mage en silence un court moment.

"Ma position ne me permet pas de répondre à certaines de vos questions. Toutefois... Le Bras de Lordaeron est susceptible d'agir partout où les réprouvés sont majoritairement présents. A mon souvenir, il y a d'autres utilisateurs des arcanes et des arts occultes, mais "magus", je ne saurais dire."

Orthmar hausse un sourcil qu'il n'a plus, puis avance l'encrier vers Albérich et lui donne un morceau de vélin.

"Faites donc."

Le recruteur prend ensuite le temps de fouiller dans ses affaires pour en sortir un parchemin préparé à l'avance, qu'il donne également au candidat.

"Avec ce document, vous pourrez loger à l'auberge de Moulin-de-Tarren, le temps que les gradés vous convoque. Le troll qui tient l'auberge est du genre très bavard. Vous êtes prévenu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atoss



Messages : 12
Date d'inscription : 31/07/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Albérich Ombrepas   Mar 11 Aoû - 22:00

Albérich se saisit du morceau de vélin, trempa sa plume dans l"encrier pour y noter les quelques informations que le recruteur lui donna. Une fois fini il apposa son doigt sur le papier et l'encre se mit à sécher comme par magie puis il rangea le vélin dans sa besace.

"Je vous remercie."

Puis le réprouvé s'empara du parchemin que le recruteur lui tendait pour le mettre dans sa besace, écoutant par la même occasion ses recommandations. Quand le recruteur eut terminé, le mage se releva en s'aidant de son bâton, reprenant en même  temps sa besace.

"Merci de l'avertissement et du temps que vous m'avez consacré. Je vais maintenant prendre congé et me rendre au Moulin-de-Tarren. Sombrejournée recruteur."


Albérich s'inclina légèrement et pris la direction de la sortie. Ce dernier planifiait déjà son voyage jusqu'au Moulin, passé à la bibliothèque du Sépulcre pour récupérer une carte, rassembler le reste de ses affaires et faire des adieu convenable à sa fossoyeuse préféré. Une fois dehors Albérich ne pu s'empêcher de perdre du temps en charmante compagnie, il se souviendrait de cette apothicaire. Oui son nom il ne l'oublierai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PnJ

avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Albérich Ombrepas   Mer 12 Aoû - 11:09

[HRP]

Et bien voilà, nous en avons terminés. J'espère que cet échange t'as plu.

Pour l'entretien IG, je propose le mardi ou le vendredi soir de la semaine prochaine (le 18 ou le 21 donc.) à partir de 21h. Est-ce possible pour toi ? (Sinon, as-tu une autre préférence ?)

Et du côté des gradés, vos dispos pour la semaine prochaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baldred Thorcen
Officier
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 21

MessageSujet: Re: [Candidature] Albérich Ombrepas   Mer 12 Aoû - 13:34

De mon côté la semaine prochaine je serais totalement absent, cause de vacances...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atoss



Messages : 12
Date d'inscription : 31/07/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Albérich Ombrepas   Mer 12 Aoû - 21:27

[HRP]

L"échange ma bien plu, merci. J'aurai une préférence pour le vendredi soir en revanche 21h00 cela risque de faire un peu juste, je peux être là vers 21h15 quand je termine tôt sinon il faut plutôt tabler sur 21h30. Pour la date je vous tiendrez au courant car suivant la météo je vais devoir ou non ensiler les maïs auquel cas je ne pourra pas être là. Donc voilà, au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PnJ

avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Albérich Ombrepas   Jeu 13 Aoû - 0:26

ça marche. Tiens nous au courant. Pour l'heure, 21h30, c'est bon aussi.

En théorie, nous serons au minimum deux gradés pour ton entretien la semaine prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Candidature] Albérich Ombrepas   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Candidature] Albérich Ombrepas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mariage d'Alizee et de Bc-rich
» Zürich 1799 (Vae Victis n°29)
» Vitrail et autres vitraux.
» Neodollar, la grosse arnaque !
» Third Reich PC dispo en abandonware

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Secteur Administratif :: Bureau de Recrutement :: Candidatures Acceptées-
Sauter vers: