Partagez | 
 

 [Candidature] Skia Sombrelune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spookye

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: [Candidature] Skia Sombrelune   Mer 15 Juil - 5:46

Partie HRP :

Tout d'abord, mon prénom est Alyssa, j'ai 20 ans et habite ou Kébek, comme beaucoup le dirais x) Je suis dans l'univers MMO depuis l'age de 7-8 ans avec en premier des fps, mais plus tard Diablo 2 (qui reste encore un kiff <3). J'étudie pour être prof d'histoire ou de géo ^-^
Coté Rp, je pratique toute forme de rp depuis plus de 6 ans je dirais. J'ai pratiqué plusieurs types de rp : Rp forum, Rp en direct (skype) via écrit, Rp vocal, Grandeur Nature, Jeu de Role sur table, et touché la plupart des genres : Horreur, comique, réaliste, moderne, futuriste, médiévale, fantastique. J'ai également pus faire moi même le rôle de MJ sur un Jeu de role sur table : fort agréable, même si on me trouvais très stricte :3
Et donc, c'est la première fois que je fais un vrai rp sur un jeu vidéo. Enfin... à l'heure actuel, avec 2 potes on se fait un rp vocal avec nos mains (sur des serveurs pvp, parce que pourquoi pas être hardcore tant qu'on y est? ).
Mis à part cela, je suis la série Warcraft depuis Warcraft 3, et commencé à joué à WoW sérieusement depuis WotLK. Franchement, j'ai beaucoup d'année d'histoire et de profondeur de tout l'histoire du jeu, et je m'y intéresse fortement. Actuellement, j'étudie pour la prochaine expansion ainsi que tout ce qui touche les Dieux très anciens, qui.. je crois va pété dans le coin de Lordaeron et j'ai peur :3 Bref...
J'aimerais rajouter que je suis quelqu'un de TRÈS complexe, et que je cherche très souvent a rajouter des éléments très profond, tel que mon nom => Skia, veut dire Ombre ténébreuse en Grec ancien. Ceci n'est qu'un exemple parmis tant d'autre, et vous le verrais au fil de la lecture, je crois !

Parti Perso (et récit) :

Skia Sombrelune, parenté très éloigné à Silas Sombrelune... oui oui, propriétaire de la foire de Sombrelune est un personnage ayant 36 ans, un peu maigrichonne mais aguerrit par l'expérience. Long cheveux blond, regard perçant doté de magnifique, mais terrifiant yeux d'un jaune fumant pouvant rendre l'atmosphère lourd ainsi que petite stature d'environ 1m64. Elle à une allégeance à la vie, à la mort pour Lordaeron. Son histoire? Elle mérite d'être entendu...

Par cette douce lettre aux aromes de roses noires je vous envoie cette lettre afin de vous proposer mes services. La Dame Noire m'appelle dans mon coeur... je le sens. Après tant de repos, le réveil est nécessaire. Mais je crois que plus d'amples informations est nécessaire, très bien et regarder mon histoire.

Autrefois, dans les belles terres du Royaume de Lordaeron se tenait un peuple vaillant, fière et loyale. Le peuple de l'Alliance brisé ! Ironique.... Loyale... brisée... hé hé hé. Désolé, je m'égard, et je ne devrais pas trop dévier mon sujet, l'encre manque ses temps-ci depuis mon cercueil.

Je grandis dans les contrés de Loraderon depuis ma tendre enfance; exactement dans la cité de Loraeron. Ma fière patrie! Mes parents, un humain et une haut-elfe, chose qui était rare, mais accepté dans son temps furent un enfant du nom de Skia.. Ombre ténébreuse m'a t'on dit. Et puis un accident arriva à mes parents, et décédèrent les 2, par malheur. Depuis, j'ai été logé et nourris par un maître des ombres, et depuis mon plus jeune âge je me pratique dans l'art des ombres et de la logistique. Cela me prit beaucoup d'année d'expérience, mais avec temps et volontée, et surtout coeur de la partie en moi, je réussis à accomplir plusieurs exploit dites mineurs, mais ils reflétaient beaucoup pour moi. Jusqu'au jour, le jeune prince Arthas en personne me demanda qu'il me prenne sous sa charge... Arthas... ce nom me fera toujours frissonné. Pendant des années je le servais directement, et j'espionnais très souvent Terenas Menethil. Arthas planifiait, et manifestait sa jalousie depuis un long moment, croyez moi. Je parcourus bien des terres et alla jusqu'au Norfendre. Il m'a même sauvé lors de l'attaque du Fléau sur Stratholme était trop importante pour nos piètre force armée en place. J'aurais du mourir dès là avant ce qu'il allait se produire plus tard, éviter cette douleur... m'enfin, chaque chose en son temps On était presque ce qu'on pouvait appeler un "ami". Pour moi, c'était comme un père : Autoritaire, mais un brave père. J'étais cependant bien plus proche de Calia cependant, pour une drôle de raison d'ailleurs. Rendu au Norfendre, après les ordres du roi de replie, Arthas continua. J'ai su que cela allait mener à une catastrophe... mais rien d'aussi grand. L'aveuglement de celui-ci me permit la chance d'envoyer un message pour prévenir le roi qu'un malheur allait arriver, mais je crois que le messager est mort par le Fléau !
Je continuas à le suivre, sans que ma présence soit révélé jusqu'à arriver devant... elle... cette épée de la discorde et du malheur. Fatalité, poison.. enfin, moi-même je m'y connais fortement en poison, mais celui là.. J'ai assister à la mort brutal de Muradin par les mains de mon maître. Une trahison? Comment étais-ce possible. Je ne comprends que trop peu trop tard, ma position fut remarquer, mais il me laissa m'enfuir. Drôle de scénario. Je quitta le Norfendre le plus vite que j'ai pus, à la nage.
Au bout de mes peines, je commençait à sombrer, et puis je fut repêcher par un bateau peu après. On me remit vite sur pied, et je les convainquirent de se dépêcher à rentrer à Lordaeron, un message devait être transmis.

J'arriva devant lui, mais celui-ci refusa d'écouter, têtu et aveugle et la foi de son garçon. Et pourtant, il fut son bourreau! Mais avant, je compris la menace qui allais s'étendre sur notre beau royaume. J'attrapa mes lames, mes dagues de lancer, mes meilleurs habits de combat et partit pour Quel'Thalas, pour voir les hauts-elfes se faire massacrer. Je réussis même quelques fois à aider notre chère Dame Noire encore vivante pendant sa fuite mais malheureusement, je fut trop lente pour intervenir avec efficacité. Je n'ai pas vu sa mort de mes propres yeux, mais ses cris d'agonies résonne encore dans mes oreilles. C'est à se moment que l'horreur me hantais ; faible que j'étais ! Je retourna à la ville de Lordaeron pour m'y terrer, apeurer, inconsciente, et mauvaise protectrice de notre royaume. J'avais faillit 2 fois déjà. Mon rôle était voué à l'échec. Mais je pus au moins sauver une personne... Calia. Elle partit de Lordaeron, depuis.. plus aucune de ses nouvelles.
Quand à moi? Je resta tête baisé devant l'assaut inévitable sur notre ville, NOTRE demeure, MON lieu de résidence éternel. Ce qui devait arriver... arriva. Le roi ne voulut bouger et se fit assassiner par son propre fils... dommage. La mort n'épargne personne. Et moi? Je me battais toute seule, honneur salis par mes échecs passer, sur les murailles de notre belle ville assiégé. Surprise surprise... Arthas venu en personne devant moi. Je reconnaissais cet air. L'air de la destruction et du pouvoir. Je n'avais nul part ou m'enfuir, encore moins n'en avais-je envie. J'étais chez moi... pour l'éternité. Cet être qui avant je trouvais comme un maitre était maintenant devant moi, me proposant un pacte de sang, afin que je le joigne. Je disparus derriere lui, mais au lieu de l'attaquer, je commença à chanter les complaintes du nord...

Anar'alah, anar'alah belore,
Sin'dorei,
Shindu fallah na.
Sin'dorei,
Anar'alah,
Shindu sin'dorei,
Shindu fallah na.
Sin'dorei,
Anar'alah belore.
Shindu sin'dorei,
Shindu fallah na.
Sin'dorei,
Anar'alah belore,
Belore.


Il me regardait d'une façon comme si j'étais... MOI, la traitre. Tout ce que j'ai senti, c'est Deuillegivre, planter en moi. Impuissante, je m'effondra sur mes genoux, mais je n'étais pas au bout de mes peines. Le froid en moi grandissait. Il prennait comme partie de moi, jusqu'à me torturer dans la mort... Si froide.... si silencieuse.... si seule... plaines enneigées, tels étaient mes visions infinis. À perte de vue, rien.. Une vision de Lordaeron plongée dans la mort et le froid.
Je ne sais combien de temps, mais un jour, je pus ouvrir les yeux. J'étais une morte-vivante désormais. Dame Noire était la première personne que j'appercue, rien d'autre. Je ne savais guère ce que cela signifiais, peut-être qu'un simple remerciement pour ce que j'ai pus faire en l'aidant à Quel'Thalas. Ce qui est sur, c'est que des hordes de mort-vivant se dirigeait vers ce que sont les ruines de Lordaeron pour en construire.
Je vis avec la cité, je meurs avec celle-ci. À la vie, à la mort, et grace à Dame Noire, je peux désormais continuer là ou j'ai échoué. Je sais que je ressentais de moins en moins le pouvoir de Deuillegivre en moins, mais son poison est immortel. Invincible !

Après quelques moment, très peu, je devais me "punir" et je partis dans un cercueil pour "dormir", réfléchir à mes échecs. Mais aujourd'hui, mes talents viennent de se réveillés, moi également. Je devrais retrouver mon pouvoir d'antan, mais une chose est sûr, plus jamais je n'échouerais. Mes services pour Lordaeron. Mes services pour Dame Noire. Mais maintenant, mon aventure doit reprendre, et rien de mieux que de voir une force tel que Le Bras de Lordaeron pour pouvoir aider, et à la fois des fidèles de Lordaeron et de sa sombre reine, à la fois m'aider moi-même
Une petite tâche noire était visible à se niveau, une larme noire...
Arthas est peut-être mort, mais je sais que ce n'est pas finis. Ces cris et sa rage resteront graver à jamais dans ma tête et j'aurais MA REVENGE !

Bien à vous
Skia, l'ombre Noire

Ps: Je vous joint ma complainte personnelle. Mes milles châtiments !

Lorsque l’obscurité règne
Là où le feu brûle
Là où les esprits tombent chacun leur tour
Promet moi de revenir
À travers cette tempête nébuleuse
Écrase!
À travers le temps qui s’écoule
Tombe!
Au plus profond du cœur sombre de la nuit
Mais aussi brillant que les étoiles par milliers !
Nulle échappatoire!
Le poison de la nuit viens s’infiltrer
Fatalité!

Personne voyant le mal ne le choisit
mais attiré par l'appât d'un bien
vers un mal plus grand encore
l'on est prit
tourmenté et déstabiliser
nous devenons alors humains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spookye

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Skia Sombrelune   Mar 21 Juil - 15:42

Le temps est venue. Elle le sentait. L'aventure l'appelait. Elle commença à sortir de son cercueil tranquillement, s'étirant ses muscles et tendons qui étaient endormis depuis trop longtemps. Une fois debout, elle commença à rassembler ses affaires, et sentant le vent glaciales opportun lui souffler sur ses os à découvert, elle commença son long périple. Elle était resté endormis dans le Sépulcre bien trop longtemps. Mais pour la première fois depuis longtemps, elle emprunta le chemin devant elle, chemin tordu et emprunta le chemin pour s'enfoncer dans la forêt des pins argentés. Beaucoup de gens en disait que c'était une horreur, une forêt morte et maudite, mais ils ne regardaient pas d'un bon oeil. Souvent, la beauté se retrouve là ou l'on ne peut voir.
Traversant les murailles du Sépulcre, elle s'avança dans son aventure, sachant qu'il n'y avait pas de retour arrière.
Elle bifurqua vers le Sud, là ou son instinct lui conduisait. Lors de son périple, elle voyait surtout des ours, des worgs et... des Orc ! Jamais elle n'a aimé ceux-ci. Pourquoi cette tribu si primitive venait pollué les régions de Lordaeron? Ceux-ci semblaient l'ignorer, et elle fit de même, continuant son chemin. C'est qu'alors, un peu plus loin, alors qu'elle consultait sa carte de la région, un grand worgen sortit de nulle part et la chargea. Surprise, mais assez habile, elle s’enveloppa dans les ténèbres les plus pures pour se cacher de ce monstrueux grand loup. C'était la première fois qu'elle voyait quelque chose de la sorte, et cela lui déplut énormément. Fâché que ça réprouvée soit "partie", il commença à griffer l'air d'un air de rage. Ses pattes griffues bougeaient dans tout les sens. Par malheur, l'une des pattes griffa légèrement la joue gauche de Skia, ce qui laissa une vilaine marque. Celle-ci compris que rester dans les parage était une très mauvaise idée.
Elle déguerpit le plus vite possible. Un peu plus loin, dans l'une des maisons abandonnée, elle retrouva un long tissu noir. Elle s'assit, et avec un peu de patience, se fit un joli "heaume" noir, ainsi cachant cette blessure. Elle devait ne laisser aucune trace de faiblesse. Elle ne voulait absolument pas échouer à nouveau. Elle reprit donc la route le plus vite possible, par peur que ce grand loup ne revienne. Le chemin était vraiment long, et elle le faisait à pied. Son hippogriffe cénarien lui manquait énormément. Avant, ils étaient inséparable. Il était rare de voir les hypogriffes se laisser approcher par autre chose que les elfes, mais celui-ci prit d'affection Skia, mais depuis sa "mort", plus aucune nouvelle.

-Ah voila, je crois que je m'approche des Contrforts de Hautebrande. Les arbres commençait tranquillement à prendre de plus en plus de couleurs vivantes. Cela lui rappelait son époque alors qu'elle était vivante. L'époque de Stratholmes. D'ailleurs, qu'est-elle aujourd'hui?

Elle emprunta ensuite la Porte de la Pointe de Midi et continua sa route, malgré les quelques campements par-ci par-là de réprouvé, elle savait que c'était plus loin. Un peu plus loin, elle observa à sa gauche une bande de reprouver armée d'arme... inconnue asperger une ville d'une sorte de poison. Elle était intriguée, et un peu apeurée, mais elle devait en aucun cas perdre son temps avec des choses qui la concernait pas encore.

-Ahhhhh, les faons des collines me manquait, se dit-elle avec une pointe d’amertume.

Au bout de la route se retrouvait un croisé-des-chemins, avec des indications

À la droite : Donjon de Fort-De-Durn / Dun Garok
À la gauche : Moulin-de-Tarren / Montagnes d'Alterac

Elle prit donc le chemin menant vers la gauche. Elle s'avait qu'elle approchait. Le soleil était en train de se coucher. Une brume épaisse était en train de se dessiner autour d'elle, mais cela ne la stoppa pas. Le chemin était court. Le Moulin-de-Tarren se retrouvait juste à sa gauche. Elle emprunta le chemin y menant pour se retrouver dans un village fort sympathique. Elle savait par l'entremise d'information que la guilde du Bras de Lordaeron s'y retrouvait. Cela lui rappelait son temps ou elle servait la ville, et ses régions aveuglément. Elle devait, autant dans la vie que dans la mort servir ses contrées. Elle cherchait quelques temps jusqu'à ce qu'on la redirige vers une maison.
Elle toqua à la porte, incertaine d'elle, mais elle ne le laissait guère paraître. Elle en profita pour regarder si sa blessure était toujours dissimulé : Fait !
Elle attendit un peu pour qu'on lui réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PnJ

avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Skia Sombrelune   Dim 26 Juil - 20:23

Krein, assis dans le fond de sa chaise, ne pouvait que regarder le temps passer. Peu d'individus passaient en cette période, il essayait donc de s'occuper au minimum sans pour autant que l'on puisse dire qu'il flemmarde le long de la journée. Il se contenta alors de sortir un morceau de parchemin sur lequel il commença d'une plume hésitante à écrire. Il n'avait bien entendu aucune idée de ce qu'il était en train d'écrire, cela pouvait tout aussi bien être un poème, un court récit ou alors la liste des personnes qu'il ne savait apprécier. Au bout d'un moment sa plume allait avec bien plus d'aisance et rapidité, ses idées s'enchaînaient et devenaient bien plus claires. Il marqua alors une pause une fois arrivé à la fin du vélin, il se tâta à écrire au verso pendant un court instant mais au même moment quelque chose l'interrompu. Quelqu'un venait de frapper à la porte.
Pris par surprise le nécrotraqueur rangea hasardeusement les quelques affaires qui traînaient sur le bureau, puis d'un pas décidé il se dirigea vers la porte de son bureau.
Sans hésitation il l'ouvrit doucement afin d'entrevoir la personne qui se trouvait derrière la porte. Il se plaça alors devant l'entrée. Il se courba alors légèrement faisant craquer lentement sa colonne vertébrale et s'adressa à la personne d'une voix à la fois douce et caverneuse.

"Bonsoir étrangère, bienvenue au bureau de de recrutement du Bras de Lordaeron dont j'en suis responsable, Krein, que puis-je pour vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spookye

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: [Candidature] Skia Sombrelune   Jeu 30 Juil - 0:58

(Bonjour, j'ai appris récemment que j'ai un nouveau boulot, et donc que le temps que je peux consacrer à wow se diminue considérablement, et donc je crois ne plus avoir de temps pour du roleplay. Je suis terriblement désolée, mais j'aimais mieux prévenir que laisser ça sur de la glace çç Désolée encore!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baldred Thorcen
Officier
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: [Candidature] Skia Sombrelune   Jeu 30 Juil - 14:53

Pas de soucis, une bonne continuation à toi pour le boulot alors et merci encore d'avoir postulé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Candidature] Skia Sombrelune   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Candidature] Skia Sombrelune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle est sympatique foire de sombrelune
» Patch 4.3 : La Foire de Sombrelune
» Le Lapin de Sombrelune ... Sacré Graal
» Foire de Sombrelune au patch 5.2
» Echange de cartes de Sombrelune WOD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Secteur Administratif :: Bureau de Recrutement :: Candidatures Refusées-
Sauter vers: