Partagez | 
 

 Acte de Guerre (Bras de Lordaeron/Ost Pourpre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daern Risend
Grand Exécuteur
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 26/04/2015

MessageSujet: Acte de Guerre (Bras de Lordaeron/Ost Pourpre)   Ven 12 Mai - 18:25

Daern Risend n’était pas mécontent de la tournure des événements.

Plus tôt dans la soirée, il s’était rendu au viaduc de Thandol avec des troupes afin d’y rencontrer l’Ost Pourpre, un groupuscule qui tentait encore et toujours de bouter les Réprouvés hors du Nord. Ceux là n’avaient toujours pas compris que Lordaeron était à ses occupants légitimes, les Réprouvés. Ceux qui s’étaient battus et qui étaient morts pour leur terre.

C’était une victoire. Anduin avait ordonné aux Cloches de rendre leur prisonnier afin d’éviter une guerre ouverte de plus grande envergure sur les îles brisées. Sage décision, mais Daern en était un peu déçu. Une vision de Griseveille noyé sous la peste semblait être un si beau tableau. Qu’importe, les ordres avaient été clairs : récupérer le prisonnier sans faire de remous. La sécurité du prisonnier en premier.

Il se remémorait la rencontre, la vision de ces soit-disant Fils du Nord, réduit à l’état de petits chiots sans défense par le Haut Roi Anduin Wrynn.

“Je suis Daern Risend, Grand Executeur du Bras de Lordaeron, Défenseur de Lordaeron et Sujet de la Reine Banshee.”

Les visages de certains des vivants se tordirent à l’entente du terme “Défenseur de Lordaeron”. Une sensation indescriptible pour le Chevalier de la Mort.

La rencontre fut courte. Bien trop courte. Daern Risend avait des choses à dire aux petits bâtards du Nord, hélas ils s’en allèrent aussi vite qu’ils étaient venus.

“Attendez, on va les laisser partir la queue entre les jambes comme ça ? Un châtiment devrait être.”

Baldred avait raison, mais les ordres passaient en premier. Le Général devait être reconduit en sécurité à Moulin-de-Tarren afin d’être examiné et de découvrir s’il avait parlé.

Il était désormais dans son bureau, mettant à jour le carnet de bord des récents événements, savourant encore l’humiliation de l’Ost Pourpre, lorsqu’un garde toqua frénétiquement à la porte.

“Entrez !” ordonna t’il d’une voix puissante et caverneuse. Un nécrogarde ouvrit rapidement la porte, salua tout aussi agité, et prit la parole.

“Grand Exécuteur, vous avez demandé à être averti en cas de… chose suspecte avec le Général.”

Daern posa son regard bleuté sur le troupier, qui attendit quelques secondes avant de continuer.

“Le Général… a soif. Il veut absolument de l’eau…”

Le Grand Exécuteur se leva d’une traite et se dirigea vers la sortie tout en aboyant des ordres.

“Amenez le Général jusqu’à l’Apothicarium, répétez à la Grande Apothicaire Amefeu ce que vous m’avez dit, et dites lui que je préconise une mise en quarantaine, mais elle le proposera certainement. Et convoquez moi le Lieutenant Thorcen et le Professeur Putridus !”

Une heure après, le Général Pathanos était en quarantaine, piégé dans une prison arcanique. Mais du Général, il ne restait qu’un Réprouvé à l’aspect tentaculaire. De nombreuses tiges et lianes végétales lui recouvraient le corps. Le Lieutenant Baldred Thorcen avait également été infecté, des plantes commençaient à pousser sur son bras gauche.

Daern, Solina et Putridius se retrouvèrent à la salle du conseil. De l’avis des apothicaires, c’était un parasite végétal, à l'instar des spores contaminateurs de Gorgrond, en Draenor. Cependant, les plantes qui poussaient sur le corps de Pathanos laissaient entendre qu’il s’agissait là d’une version azerothienne, laissant entendre que certaines personnes avaient modifié ces spores génétiquement ou magiquement.

L’Ost Pourpre.

Evidemment, les Bâtards voulaient avoir le dernier mot. Et pour cela, ils avaient modifié une plante invasive de Draenor afin d’infecter les Réprouvés.

Le Général pouvait être sauvé. Une purge de son organisme par une quelconque magie ou potion dont les Apothicaires et Alchimistes avaient le secret. Mais ils pouvaient également étudier le parasite, chercher un traitement adéquat, voir même de la rétro-ingénierie afin de créer des spores ne s’attaquant qu’aux vivants. Et en ce qui concernait le Lieutenant Thorcen, une ablation du bras endiguerait l’infection, si elle était réalisé rapidement.

Daern demeura silencieux quelques instants. Les ordres étaient clairs, ramener le Général… mais les Cloches avaient brisé l’accord. Comme quoi, les vivants n’étaient guère dignes de confiance. Douce ironie…

Le Grand Exécuteur hocha la tête et laissa son homologue scientifique et le professeur vaquer à leurs occupations. Les concernés s’en allèrent rejoindre leur antre de poison et de chimie tandis que Daern se rendit dans son bureau afin d’écrire un message. Il appela ensuite un message afin de lui remettre.

Le Général était mort suite au non respect de l’accord par l’Ost Pourpre. Si jusqu'ici le Bras avait accepté de laisser de coté les Cloches à cause de l'invasion de la Légion, ce n'était plus le cas aujourd'hui.

Le Bras de Lordaeron déclare la guerre à l'Ost Pourpre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enmorien

avatar

Race : Humaine zombifiée
Messages : 90
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Acte de Guerre (Bras de Lordaeron/Ost Pourpre)   Ven 12 Mai - 21:45

Un frisson mauvais parcourut l'échine d'Enmorien. Elle cessa de canaliser la Lumière, laissant le blessé qu'elle aurait dû soigner murmurer sa douleur. Elle s'assit en tailleur et s'entoura d'une couche visqueuse d'Ombre pure, insensible à l'agitation du poste avancé réprouvé à Tornheim.

Des visions emplirent son esprit, et sur son visage des expressions de douleur et de délice alternaient sans logique apparente. L'Ombre reflua, la Prêtresse se releva et se dirigea d'un pas rapide vers l'autre bout du camp.

"Hé, la folle !" Hurla derrière elle un nécrogarde. "Tu es censée soigner les soldats, où crois-tu pouvoir aller ainsi?"

Les orbites vides d'Enmorien se dirigèrent vers le nécrogarde. "La Vie a percé au creux de la Mort, tentant de consumer tout ce qui ne croît plus. Le feu couvé est ouvert, le Bras décharné a repris l'épée pour fendre la Cloche. Le météore vert repart en orbite, mais l'Ombre et la Lumière m'ont trouvé un nouvel assaut."

Le nécrogarde ne fut nullement impressionnée par cette déclaration sibylline et approcha son tranchoir du nez noirci de la prêtresse. "Bien sûr. Et je suis Tyrande à qui on aurait coupé les oreilles. Que comptes-tu faire ? Crois pas que parce que t'es un cureton je vais tolérer cette..."

Il ne finit pas sa phrase, se tordant de douleur tandis que la Lumière guérissait ses plaies. "Je pars, nécrogarde. Mon ordre m'attend à Lordaeron, la guerre est déclarée et j'y répondrai." Ajouta Enmorien en maintenant son sort suffisamment longtemps pour assommer le nécrogarde. Bientôt, elle rejoindrait Dalaran en chauve-souris puis regagnerait Moulin-de-Tarren.

La guerre contre l'Ost Pourpre l'attendait.

[HRP] Bravo pour la relance importante du RP. Par malchance, les derniers événements se sont tous déroulés à des moments où j'avais des choses prévues, mais j'espère bien pouvoir participer aux prochains ! N'hésitez pas à me prévenir sur le forum ou sur le canal IG. [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Acte de Guerre (Bras de Lordaeron/Ost Pourpre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scénario 2: Gardaya
» [A faire vivre] La guerre en Lordaeron
» Secrets pro-fessionnels - Acte 2
» Gagner la guerre (Jean-Philippe Jaworski)
» [Inactif] Crépuscule de Lordaeron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Moulin-de-Tarren et ses environs :: Centre de Commandement :: Salle du Conseil-
Sauter vers: