Partagez | 
 

 "Chambre 2"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erkath

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: "Chambre 2"   Ven 8 Avr - 19:15

Erkath sortit du bureau de la Porte-Peste et referma la porte derrière lui. Il baissa les yeux vers le tabard qu'il venait de recevoir, un fin sourire aux lèvres. L'entretien s'était déroulé sans encombres et, malgré une question inattendue concernant ses talents d'Alchimiste, tout s'était passé comme il l'avait pensé. En descendant les escaliers du bâtiment, il réfléchit à la suite. Il avait été affecté à la Chambre 2. Deux autres vivants y étaient également logés. A quoi devrait-il s'attendre ?

  Il y avait bien des années que le Sorcier vivait seul. Les dernières nuits qu'il avait passé en la compagnie d'autres Vivants n'était pas des plus agréables à se remémorer. C'était à l'époque où Lune-d'Argent se remettait à peine du passage du Fléau. Ses blessures le contraignaient à rester cloué dans l'un des lits de fortune de l'infirmerie. Il peinait à trouver le sommeil, tiraillé à la fois par la douleur -physique et mentale- et par les gémissements plaintifs des autres blessés. Dès lors qu'il avait pu se lever et marcher, il s'était enfui de cet enfer. Avec un bref grognement, il chassa le Passé de son esprit. Il s'était engagé et n'avait pas d'autre choix. Sa masure se trouvait trop loin pour qu'il ne fasse le trajet quotidiennement. Mais ce soir, il n'était pas prêt à affronter cette réalité.

  Une fois sorti de la bâtisse, le Sin'Dorei rejoignit son destrier, qui attendait placidement à l'extérieur de la Ville. Il se hissa dessus, et lança la brave bête au grand galop, les yeux rivés sur l'Astre Nocturne. Il n'allait nulle part. Il aimait simplement sentir l'air frais de la Nuit se muer en un doux vent contre son visage. Après quelques minutes de chevauchée le long des routes, il ralentit sa monture avant de l'arrêter complètement. Il observa les alentours, et soupira. Il ne pouvait pas passer la nuit à l'extérieur. La région était infestée de Worgens qui n'hésiteraient pas à lui sauter dessus si l'occasion se présentait. Il fit donc faire demi-tour à l'équidé, et reprit sa route vers Moulin-de-Tarren d'un pas tranquille.

"J'ai lu le règlement. Tu ne pourras pas rester avec moi."

  Tout en prononçant ces mots, il porta son regard sur la jeune ratte perchée sur son épaule. Il avait trouvé le petit animal dans la chambre qui lui avait été offerte dans l'auberge de la ville, à côté des cadavres de ses frères et sœurs. Elle s'était montrée très amicale lorsqu'il lui avait présenté les derniers morceaux de pain séché qu'il avait embarqué avant son voyage. Dès lors, elle l'avait suivi inlassablement, et il n'avait pas eu le courage de l'abandonner. L'Elfe présenta sa paume à l'animal, qui sauta dedans volontiers. Elle l'observa avec curiosité. Il ne la quitta pas des yeux une seule seconde au cours du voyage de retour, sans un mot.

  Lorsque les remparts de Moulin-de-Tarren apparurent, il replaça la ratonne sur épaule. On ne lui avait pas ordonné de s'installer dès la première nuit à la Caserne. Il laissa donc sa monture aux écuries et se rendit à l'auberge, où il demanda au tenancier s'il pouvait occuper la chambre qui lui avait été prêtée précédemment une nuit de plus en échange de quelques pièces. Il ne tarda pas à trouver le sommeil, la petite ratte blottie contre lui.

  Le lendemain, le Gangremage s'éveilla bien avant l'aube. Le règlement stipulait que l'accès aux dortoirs était interdit après 6h.  Il devait donc se hâter. Il embarqua le petit animal, et sortit en trombe de l'Auberge, puis de la ville. Une fois à distance respectable, il posa la ratte à terre. Il s'éloigna de quelques pas, à reculons.

"Nous ne nous connaissons depuis peu de temps, mais je commençais à t'apprécier, tu sais. Tu as été mon premier animal de compagnie. Tu seras surement le dernier. Adieu, petit être."

  Erkath tendit la main vers l'animal, dans un semblant d'adieu. Après une très brève incantation, une gerbe de flammes jaillit et réduisit en un temps record le petit corps du rongeur en un tas de cendres fumant. Elle n'avait même pas eu le temps de couiner. Il se retourna, sans un regard un arrière, et reprit sa route, impassible. Il franchit les portes de la ville et se rendit aux écuries, pour récupérer les plupart de ses affaires, restées accrochées à son destrier. Une fois ceci fait, il se rendit à la caserne. Il suivit le plan qui lui avait été fourni pour arriver devant la porte de la fameuse Chambre 2. Il n'était même pas 5h du matin que le Sorcier poussait déjà la porte, sans un bruit, pour jeter un œil à l'intérieur.

--------

[HRP] Amis colocataires, la suite vous appartient ! [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réak

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2015

MessageSujet: Re: "Chambre 2"   Ven 8 Avr - 23:30

A ce qu'il parait, ceux ayant la conscience tranquille dormait très bien. Que devait-on dire de celle de Réak Bonmatos, dans ce cas ?

Le Gobelin Maitre Marchand, Grand Ingénieur, Perceur de Réalité, et meilleur ami des Réprouvés, dormait comme un loir depuis plus de 8h. Uniquement armé de son caleçon, il était affalé sur le dos, un bras ballant de le vide. Ronflant périodiquement, il était cependant en plein rêve. Il ne savait pas encore ce qui l'attendait...

Réak se revoyait au Havre Baille-Fonds, quelques années plutôt. En pleine mécanique, il contemplait un triklomoteur sur lequel il était en train d'installer un turbo-réacteur. Jusqu'ici, ce n'était qu'un souvenir parmi tant d'autres.

Cependant, tandis qu'il fixait quelques vis, le Grand exécuteur Daern arriva, armé de sa lame runique. Tremblant de peur, Réak tenta de se protéger avec ses bras d'une hypothétique agression du Réprouvé !

"Mais c'est pas moi je vous dis ! Quoi qu'il se passe, ce n'est pas moi !"

Cependant, le Réprouvé resta stoique. Du bout de son épée, il toucha l'engin que bricolait Réak. Le véhicule se dégonfla comme un vulgaire ballon.

"NOOOOOOON MON TRIKLOMOTEUR MODELE DELUXE EDITION LIMITÉ DE L'AN 30 OF ZE YEARS !!"

Soudainement, l'île toute entière se mit à trembler, et un gigantesque ver tunnelier s'extirpa des océans dans le but certain de manger des Gobelins !

"JE SUIS TROP JEUNE POUR MOURIR !"

Réak tomba à la renverse, mais il ne heurta pas le sol. Il tomba dans une faille dimensionnelle, et se retrouva dans une terre désertique au ciel rouge, encerclé par des vers volants !

"NOOOOON !"

Réak tomba une nouvelle fois, mais sur le plancher de sa chambre. La respiration haletante, il se releva rapidement et tourna hâtivement la tête dans toute les directions pour vérifier si un ver tunnelier ne l'avait pas suivi depuis monde des rêves.

Son regard se porta sur l'interstice de la porte, où quelqu'un était en train de l'observer !
Il se saisit de sa clé à molette, d'un fusil et se mit en garde !

"Sort de là, sale bête mangeuse de Gobelin !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaekilia

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 28/03/2016

MessageSujet: Re: "Chambre 2"   Sam 9 Avr - 9:48

Blottie dans un coin, la tête à moitié pansée dû à une mauvaise chute, ou une explosion de poudre non-controlée- qui sait - une sin'dorei dormait paisiblement dans ses couvertures. Le bout d'une très longue natte blonde pendait le long du lit.

Elle dormait profondément. A coté du lit un paquetage et un semblant d'armure à moitié éparpillés trainait, gardé par une sorte de petit robot assez menaçant pour éloigner les bestioles tout au plus. Un bouclier trônait enfin au bord du lit.

En tous cas, elle ne sembla pas se réveiller sous l'activité de la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erkath

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: "Chambre 2"   Sam 9 Avr - 11:01

La lueur vert sombre qui émanait des yeux du Sin'Dorei éclairait le visage fatigué de ce dernier de manière plus qu'inquiétante dans l'obscurité de la pièce. Il se tenait dans l'encadrement de la porte, immobile, et dévisageait le Gobelin, les yeux à moitié écarquillés dans une moue stupéfaite, tel un spectre ahuri devant la scène qui venait de se dérouler sous ses yeux. Lorsque Réak empoigna son fusil, il fronça les sourcils et tendit la main gauche devant lui, faisant naître dans celle-ci une petite flamme qui dansa dans sa paume en éclairant la pièce d'une douce lumière au léger reflet verdâtre.

"Il va falloir songer à vous calmer. Tout de suite. Baissez cette arme avant qu'un accident n'arrive."

  Erkath ne se préoccupa pas plus longtemps du Gobelin. Il balaya la chambre du regard et crispa la mâchoire en observant le désordre. La cohabitation allait être difficile. Très difficile. Son regard se porta sur la Sin'Dorei endormie, qu'il jaugea quelques secondes, avant d'avancer vers le premier lit libre qui se présentait à lui.

"Vous savez, Gobelin, il existe de fabuleuses potions de Sommeil sans rêve qui pourraient vous aider à rester plus sil-... A mieux dormir, la nuit. Vous semblez avoir un sommeil bien agité."

  Le Sorcier s'assit sur le lit après avoir déposé les quelques affaires qu'il avait amené. Il sortit de l'un de ses sacs une bougie qu'il alluma grâce à la flamme présente dans sa main. Il ferma le poing gauche, et la pièce ne fut plus éclairée que par la lueur chancelante du cierge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réak

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2015

MessageSujet: Re: "Chambre 2"   Dim 10 Avr - 12:15

Constatant que ce n'était là qu'un simple Elfe de Sang, Réak releva son fusil - un simple prototype de réacteur de fusée miniature, en réalité - et posa l'engin sur son épaule. Il se débarrassa de la clé à molette en la jetant au hasard quelque part dans la pièce.

"Yo l'ami ! Z'êtes le nouveau co-piaule ? Réak Bonmatos, Grand Marchandeur, Maitre Ingénieur, et Casseur Dimensionnel. Mais 'pouvez m'appeler Réak. Z'inquiétez pas pour l'amie Thaekilia, elle s'est faite sauter, elle va roupiller encore quelques temps, je crois."


Le Sin'dorei se choisit rapidement un lit et raconta quelque chose à propos de potion et de sommeil, le Gobelin n'écoutait pas trop, il était en train de penser à une amélioration pour son "fusil" : un lance filet !

"Hein ? Ouais, je crois, j'dois avoir des potions de sommeil qui trainent dans le coin, dans le cas où vous avez des problèmes de sommeil !"


Réak sorti une caisse en bois du dessous de son lit et l'ouvrit. Plusieurs fioles étiquetées avec un simple crane humain se présenta à lui.

"Hum... nan, visiblement c'est pas ça."

Sans ménagement, il referma le couvercle dans un claquement sourd et la jeta sous son duvet.

"Et vous, c'quoi votre nom et votre petite histoire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Chambre 2"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Chambre 2"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Depuis le temps que je patiente dans cette chambre noire ...
» chambre secrète SPIRITU SANGUIS - RR forum 2
» J'veux le même (dans la chambre de mes filles)
» Beuh ont m'a enfermé dans ma chambre!
» La chambre de Amu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Moulin-de-Tarren et ses environs :: Caserne :: Dortoirs-
Sauter vers: